Avénement des autoroutes: une brigade motorisée sera bientôt mise en place

Dakarmidi – Dans un entretien accordé au quotidien d »information APS, le lieutenant-colonel Mamadou Dieng Sow du Groupement polyvalent de recherches et de répression de la fraude (GPR), basé à Thiès (ouest), envisage de créer une brigade motorisée qui devrait permettre aux services des douanes de mieux s’adapter à l’avènement des autoroutes.

« On a prévu dans les locaux en construction de cette structure à compétence nationale, non loin de la légion de gendarmerie de Thiès, une brigade motorisée, une brigade cynophile. Nous avons pensé qu’aujourd’hui avec l’avènement des autoroutes à péage, les fonctions de contrôle douanier risquent d’être réduites », a dit le lieutenant-colonel.

Il a souligné la nécessité d’apporter « une réponse » à cette nouvelle situation où la fluidité du trafic, « la priorité en matière d’autoroute à péage », empêche d’ériger des postes de contrôle sur ces infrastructures routières. « L’ouverture d’Ila Touba c’est pour bientôt. S’il n’y a pas de contrôle de Dakar à Touba, les gens peuvent (convoyer) de la drogue, de la fraude ou des armes sans être inquiétés », a-t-il dit.

« La brigade motorisée et le groupe cynophile sont pris en compte par l’autorité pour permettre à la BPR de mieux remplir ses missions », a dit le lieutenant-colonel. Ils viendront s’ajouter aux deux brigades polyvalentes dont dispose le GPR, qui va déménager « dans les meilleurs délais » dans son nouveau bâtiment construit non loin de la légion de gendarmerie sur un terrain de 2500 mètres carrés.

Le chantier qui a démarré en mai 2017 « est très avancé », a-t-il signalé, en faisant observer que la lutte contre la drogue « fait partie (du) maillon faible » du GPR, face à la difficulté d’obtenir des renseignements…

La suite sur Aps