Autoroute « Ila Touba » : de gros cafards dans le contrat, les chiffres de la controverse

Dakarmidi – Le projet de l’autoroute  » Ila Touba  » a été lancé par le président de la République avec la bénédiction du khalife général des mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké début 2015. Ce projet est de loin, le plus grand chantier autoroutier d’infrastructures jamais réalisé au Sénégal. D’une longueur de 113 km voire 120, les travaux sont prévus pour une durée de quatre (04) ans. Seulement, il s’est trouvé que le coût exact du projet est jusqu’à présent inconnu. Actuellement, quatre (04) montants sont avancés pour le financement de  » Ila Touba « . Cette absence de transparence dans le montage financier de ce projet dégage un parfum de corruption indescriptible sur fond de surfacturation.

Les Ministres des Finances et des Transports aériens sont interpellés. D’ailleurs nous dit le quotidien Dakartimes, le contrat devrait être publié. Sur un document officiel de l’Ageroute obtenu par le journal de Mamadou Mouth Bane, il est écrit :  » L’autoroute Thiès-Touba est considéré comme le plus grand projet jamais réalisé depuis l’indépendance du Sénégal (1960) si on se réfère au coût du financement estimé à 416 milliards de francs CFA « . Un autre document de l’Etat du Sénégal parle d’un coût de 400 milliards. L’Apix quand à lui, indique que le coût total du projet est de 410 milliards FCFA. Bien qu’il soit en partie financé par la Chine, ce projet d’autoroute à péage  » Ila Touba « sera entièrement remboursé sur une période de 25 années par l’Etat du Sénégal, avec un taux d’intérêt de 2% ainsi qu’un délai de grâce de cinq ans.

La rédaction