Attentat dans une mosquée de Québec: 6 morts, 8 blessés… Qui sont les suspects derrière la fusillade…

Dakarmidi – Stupeur à Québec. Au moins deux hommes armés ont fait feu à la Grande mosquée de Québec, dans le secteur de Sainte-Foy, dimanche soir, peu avant 20h. Il y aurait six morts et huit blessés.

La porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe, a aussi indiqué que le corps policier traite l’événement comme un attentat terroriste en raison «d’éléments d’enquête» qui n’ont pas été divulgués. Cette tragédie avait déjà été qualifiée «d’acte terroriste» par le premier ministre Philippe Couillard, plus tôt en soirée. Par ailleurs, 39 personnes se trouvant à l’intérieur du Centre culturel islamique de Québec sont sorties indemnes de la fusillade. Mme Coulombe a aussi confirmé que deux suspects ont été arrêtés par les policiers, l’un à proximité de la mosquée et de second près du pont de l’île d’Orélans, située à une vingtaine de kilomètres.  Ceux-ci sont interrogés par les policiers et demeurent sous les verrous.

Le second suspect aurait appelé lui-même la police

Le second suspect arrêté par les policiers en lien avec l’attentat terroriste qui a fait six morts dans une mosquée de Québec, dimanche soir, aurait appelé lui-même les policiers pour se rendre, a rapporté Radio-Canada. Selon la chaîne publique, qui cite une source policière, l’homme aurait été pris de remords quelques minutes après la fusillade. Il a alors appelé les policiers. S’en est suivi une courte poursuite, qui s’est terminée près du pont de l’Île d’Orléans, lorsque le suspect a immobilisé son véhicule. Après de courtes négociations, il aurait accepté de se rendre aux policiers.

Qui sont les suspects derrière la fusillade à Québec?

Un des deux hommes arrêtés dans le cadre de l’attentat terroriste survenu dans une mosquée de Québec serait d’origine québécoise et l’autre serait d’origine arabe, selon les informations obtenues par TVA Nouvelles. La même source précise q’un des deux suspects serait âgé de 27 ans. Les deux hommes, détenus par les policiers, doivent être interrogés sous peu. Les suspects sont entrés dans la mosquée située à Sainte-Foy peu après 19h30, heure à laquelle la prière commençait.