Assemblée générale de l’Onu: Affluence de chefs d’Etat malgré de grands absents

(FILES) In this file photo taken on September 23, 2017 North Korea's Foreign Minister Ri Yong Ho addresses the 72nd session of the United Nations General assembly at the UN headquarters in New York. North Korea and Iran will dominate this week's gathering of world leaders at the United Nations, where US President Donald Trump will be firmly in the spotlight as he continues to upend global diplomacy. / AFP PHOTO / Jewel SAMAD

Dakarmidi – La 73ème Assemblée générale des Nations Unies s’est ouvert ce mardi 25 septembre 2018 avec les prises de parole très attendues des chefs d’Etat et de gouvernement notamment les discours des présidents Trump, Macron et de  l’Iranien Hassan Rohani.

Cette année, ils sont plus de 130 à avoir fait le déplacement. L’ONU veut voir dans ce chiffre la preuve que le multilatéralisme n’est pas complètement en panne, mais elle peinera à convaincre faute percées sur les grandes crises en Syrie, au Yemen, en Libye ou en Birmanie.

Selon l’As, l’Ag s’ouvre dans une ambiance à l’image de l’Etat du monde: nerveux et inquiet. Cela explique sans doute l’affluence des chefs d’Etat et gouvernement, plus de 130 contre 114 l’année passée. Mais ce chiffre ne masquera pas les grands absents.

Vladmir Poutine pour la Russie, Xi Jinping pour la Chine, deux acteurs majeurs de la crise en Syrie et en Corée du Nord qui restent dans leurs capitales respectives. De même que le Premier ministre indien Narenda Modi qui devait pourtant se voir remettre aux cotés du président français.

La rédaction