Arrestation du colonel Abdourahim Kébé : Son avocate explique…

Dakarmidi – Arrêté dimanche dernier, le colonel Abdourahim Kébé, secrétaire national chargé de la défense de Rewmi, a été acheminé à la Section des recherches de Colobane où il a été auditionné à plusieurs reprises. Jointe par Seneweb, son avocate, Me Fatou Ndiaye, explique comment son client a été interpellé et ce qui lui est reproché.

Dans quelles circonstances le colonel Abdourahim Kébé, votre client, a été arrêté ?

Il a été interpellé hier (dimanche) à Saint-Louis. Il a été  acheminé à Dakar au niveau de la Section de recherches de Colobane. A son arrivée,  vers 22 h 30, il a été entendu en ma présence sur les faits qui lui sont reprochés.  L’audition a été bouclée vers 1 h 30 mn.

Que reproche-t-on à Kébé ?

Il avait fait un post sur sa page Facebook, qui date d’avant les élections et qu’il a eu à enlever de sa page le lendemain des élections. On lui reproche le contenu de ce post. Post qui a été d’ailleurs partagé un peu partout. Pour l’enregistrement audio, ce n’est absolument pas lui. De plus, les faits qui lui sont reprochés ne portent pas sur ce prétendu fichier audio.

Comment expliquez-vous  son arrestation ?

Cela s’inscrit toujours dans le cadre des arrestations arbitraires dont les militants et responsables du parti Rewmi de la coalition Idy2019 font actuellement l’objet. C’est juste cela.

Êtes-vous confiante quant à l’issue de cette affaire ?

Nous nous attendons à ce qu’il soit déféré au parquet. À la suite de ce déférement, le  procureur va décider de son sort. Tout dépendra du juge à qui le dossier sera attribué. Si le dossier est attribué au juge d’instruction, sa détention préventive risque de prendre du temps. Si le parquet décide de le déférer devant le tribunal des flagrants délits, là, il pourrait être jugé le plus rapidement possible. Puisque les faits ne sont pas, en droit, fondés, j’ai espoir qu’il soit libéré après sa comparution.