Après avoir tué le taximan, Ousseynou Diop se livre : « j’ai pété les plombs lorsque qu’il m’a insulté de mère… … »

Dakarmidi -Les choses se précisent dans l’affaire du taximan abattu par balle lors d’une scène de violences inédites qui s’est produite jeudi dans la soirée à la station Shell sise sur la route de l’Aéroport. A l’issu des premières enquêtes, le meurtrier présumé du taximan, Ousseynou Diop, n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. Il reconnait même l’avoir tué mais a précisé que c’est parce qu’il ne pouvait plus le laisser continuer de le bombarder d’injures.

Selon Libération il a déclaré aux enquêteurs qu’il a pété les plombs lorsque le taximan l’a insulté de mère « avec une violence inouïe ». C’est dans ces circonstances que survint le drame. Les gendarmes en charge de l’enquête qui sont  retournés sur les lieux du crime, ont procédé à la reconstitution des faits.

Il sort de cette enquête que chacun des deux hommes voulait passer en premier à la pompe. S’agissant de son arme, les PV ont rapporté qu’Ousseynou Diop  a présenté aux enquêteurs une autorisation de port d’armes encore en vigueur.

Nous y reviendrons

La Rédaction