Après le dialogue national, Alioune Tine suggère la tenue des assisses des partis politiques

Dakarmidi – L’ancien directeur d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest, Alioune Tine, propose la tenue des assises des partis politiques au Sénégal pour mieux rationaliser les champs politiques, mais après celle du dialogue national, dans un entretien avec « L’Obs ».
« Aujourd’hui quand on regarde le contexte, il y a une régression démocratique réelle, il y a une régression dans la culture politique réelle. Qu’on prenne l’opposition ou le pouvoir, il y a vraiment beaucoup de choses à dire, pour ne pas être dur, des deux côtes » a-t-il fait savoir.

« Nous avons intérêt, même si on termine de travailler sur le dialogue politique et les solutions, de faire des assises des partis politiques au Sénégal pour voir comment nous pouvons travailler à rationaliser le champ politique. Parce que c’est irrationnel. C’est totalement anarchique. Si on en arrive-là, ce sont d’autres forces qui émergent », ajoute M. Tine.

D’après PressAfrik, pour la réussite du dialogue national du 28 mai, Alioune Tine demande au gouvernement d’aller consulter Famara Ibrahima Cissé que le président Abdou Diouf avait nommé pour organiser le dialogue national en 1991 et qui a abouti à un des Codes les plus  consensuels de l’histoire politique.

« Il faut aller le consulter et l’écouter et lui demander comment il a fait pour réussir avec Abdou Diouf. Nous avons besoin de nous mettre ensemble pour faire face à des défis », propose l’ancien directeur d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom