APR : Scission dans la Cojer de Fatick

Des militants du Parti au pouvoir ont mis sur pied, la Convergence Républicaine du Sine (CORES). Les initiateurs dénoncent un manque de considération de la part de leurs leaders.

De la frustration à la scission

Le parti au pouvoir, l’APR, est dans des eaux troubles ces derniers temps à Fatick. La Convergence Républicaine y est scindée en deux. La Convergence républicaine du Sine a vu le jour. Ce mouvement regroupe des jeunes frustrés de l’APR, le parti dont ils sont membres depuis sa création et qui, selon eux, ne leur accorde aucune considération. La CORES lancée ce dimanche pour changer les choses, est née, des explications de son coordinateur, Babacar Diouf, de la frustration de certains membres qui se sentent oubliés et trahis, mais qui restent des membres à part entier de l’APR. Ils exigent juste meilleur traitement de la part de leur leader, Macky Sall.

Sus à la promotion de la transhumance…

Ces jeunes dénoncent le manque de respect du Président de la République, estimant inacceptable que d’anciens insulteurs de Macky Sall occupent de hautes fonctions aujourd’hui. Ainsi demandent-ils au Président Sall, de faire confiance à cette jeunesse du Sine en la responsabilisant. Ce mouvement compte mettre fin à la léthargie de Fatick où, disent-il, la Cojer n’a jamais existé.

Laisser un commentaire