Apologie du terrorisme: Saer Kébé va enclencher une procédure judiciaire

Dakarmidi – Détenu pendant 4 ans pour apologie du terrorisme avant d’être libéré mercredi, l’élève Saer Kébé envisage enclencher une procédure judiciaire pour être indemnisé. Mais avant, il souhaite se concentrer sur son avenir en poursuivant ses études, à commencer par l’obtention du Baccalauréat.

« Je suis très content, on m’a innocenté de toutes ces inculpations liées au terrorisme et m’ont condamné à trois mois avec sursis. Le mal est déjà fait, j’ai passé 4 années en prisons, alors que je devais passer mon Master I en ce moment. Je tourne la page pour me concentrer sur mon avenir », a indiqué l’élève.

Selon PressAfrik, avec ses avocats, le jeune compte enclencher dans les jours à venir une procédure judiciaire pour voir dans quelle mesure il peut être indemnisé, car, selon lui, ce n’est pas facile de passer 4 ans en prison et finir par être acquitté de toutes les accusations.

« Ce qui m’intéresse pour le moment, c’est comment je vais faire pour reprendre mes études. Je dois passer mon baccalauréat en juillet. Je vais essayer de voir avec les autorités, si je peux faire la session d’octobre, car en prison j’avais du mal à réviser », regrette-il sur la Rfm.

Saër Kébé avait été arrêté suite à un commentaire sur un réseau social où il avait formulé des menaces d’attaques contre les Ambassades des Etats-Unis et d’Israël à Dakar. En prison depuis 4 ans, il recouvre la liberté depuis mercredi 10 avril 2019 après avoir été condamné à 3 mois avec sursis pour « menace ».