Aminata Lô va-t-elle quitter « Mankoo Wattu Senegaal » ? Ce front au bord du gouffre…

Dakarmidi – Après la fissure constatée hier, et l’annonce de la création du collectif des leaders, «Mankoo Wattu Senegaal» est sur le bord de l’implosion. Il y a 1 mois, nous l’avions annoncé, simplement parce que le grincement des dents était visible et l’éclatement prévisible. Car pour d’aucun, le poste tournant de coordonnateur est accaparé finalement par Malick Gackou qui, à son tour sans respecter les textes qui régissent le front « Mankoo Wattu Senegaal », continue de faire son « petit deal » comme leader de l’opposition. Mais il est rattrapé par sa technique non pointue qui consistait à gérer le dit front comme son propre parti politique, embarquant de fait tous les leaders dans ses stratagèmes.

Aminata Lô que l’on connaît très stratégique en politique, a dû attirer l’attention de beaucoup de leaders sur la ligne que prend cette plateforme et qui n’augure rien de bon. C’est ainsi qu’elle aurait décidé de dire ses vérités crues aux leaders sur le piège qu’il y aurait de rencontrer Macky Sall au Palais dans des conditions où rien n’est clair, un contexte non approprié où, des hommes défendant leurs intérêts crypto-personnels, décident de faire de « Mankoo Wattu Senegaal » un pont qui les mènera directement vers le renforcement de leurs structures respectives.

Et c’est dans cette division que le Président Macky  Sall exulte, car tant que son opposition reste divisée, il est tranquille dans son fauteuil de Président. Ce que refuse Aminata Lô. Pour la dame de Pikine, quand on s’érige en opposant, il faut assumer ses responsabilités, son rôle de veille et d’alerte et non pas faire dans une opposition de contribution. Dès lors, elle estime qu’il n’y a pas plus grave bourde pour ce front historique de l’opposition sénégalaise, de s’asseoir à la va vite sur une table de négociation avec Macky Sall.

Au regard de ce fait, tout porte à croire que Mme Lô est sur le point de plier bagages. Et cette audience n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Et même si elle aura lieu ce jeudi, elle aura déjà perdu toute sa quintessence et ce pourquoi les leaders l’avaient demandée, au bénéfice exclusif du Chef de l’Etat, pourtant qui avait commencé à redouter ce bloc serré dans lequel étaient réunies toutes les forces vives de l’opposition. Rappelons qu’au tout début de ce front, « Mankoo Wattu Senegaal », Gackou avait tout fait pour écarter Aminata Lô du groupe. Et pourtant les deux hommes ont une chose sacrée en commun, la banlieue.

A l’instar d’autres leaders, Mme Aminata Lô s’est aussi offusquée du fait que seuls trois leaders émergent au sein de cette alliance (Malick Gackou, Oumar Sarr, Abdoul Mbaye). A l’en croire, ils sont les hommes à tout faire, font et défont au détriment des autres. Ce qui est en porte à faux avec les principes de base qui fondent cette mouvance. Car les autres partis sont aussi des partis légalement constitués et non moins crédibles.  Par conséquent, elle n’accepte pas d’être tirée par le bout du nez.

En somme, « Mankoo » est en train de se trahir pour juste satisfaire les caprices de quelques leaders non démocrates qui bafouent les principes et l’expression de la démocratie interne.

Ainsi ça ne va pas du tout !

Nous y reviendrons

La Rédaction