Alioune Badara Ly(APR) : «En instaurant ce dialogue, Macky veut faire de son nouveau quinquennat un mandat d’apaisement… »

Dakarmidi- Le coup d’envoi du dialogue national a été donné, ce mardi, au Palais de la République. L’ouverture a vu la présence d’acteurs politiques (pouvoir et opposition), des membres de la société civile mais aussi d’autorités religieuses et coutumières. Depuis, chacun va de son propre commentaire. Et nombreux sont ceux qui saluent, sur ces entrefaites, les vertus de ces concertations qui visent à décrisper le front social mais aussi l’arène politique. A en croire Alioune Badara Ly, responsable politique de l’Alliance Pour  la République à Koungheul  (région Kaffrine) : «A l’entame de son second mandat, plus exactement lors de sa cérémonie de prestation de serment, le Président de la République son Excellence Macky Sall avait annoncé sa ferme volonté d’entamer des pourparlers aussi bien avec les acteurs politiques mais également avec ceux du Forum Civil et autres responsables de syndicats. Ce dialogue est une parfaite manifestation de l’envie du Chef de l’Etat de faire de son nouveau quinquennat un mandat d’apaisement pour une meilleure prise en charge des préoccupations du peuple mais aussi de montrer que la gestion du pouvoir est l’affaire de tous les citoyens sénégalais », a-t-il fait savoir.M. Ly d’inviter l’opposition : «Cette compréhension dont le Président Macky a fait montre en dit long sur son ardent désir de (re)placer notre cher pays au concert des Nations démocratiques. Je souhaite que l’opposition ait cette même  perception que lui et qu’au sortir de ce dialogue des idées aussi bien celles de l’opposition, de la Société Civile mais aussi du pouvoir soient en parfaite corrélation  avec la volonté populaire qui est de faire du Sénégal un pays émergent. Je suis donc de ceux qui pensent  qu’il y a un temps pour faire de la politique et un temps pour travailler. Aujourd’hui, l’heure du travail a bien sonné», conclut-il.