Aliou Tine: Le M 23 s’est essoufflé

Que reste-t-il du M23 (Mouvement du 23-Juin), fer de lance de la révolte politico-citoyenne contre le Président Abdoulaye Wade ?
Neuf ans après, ce mouvement n’est plus que l’ombre de lui-même, regrette Alioune Tine, ex- coordonnateur du M23 devenu divisé et affaibli.
Le M23 semble s’être essoufflé à cause des fissures et des ruptures, fait remarquer l’ancien président de la Raddho, dans les colonnes du quotidien L’AS.
Depuis que Alioune Tine a cédé la place au syndicaliste Mamadou Mbodj, le M23 peine remplir sa mission citoyenne car « le contexte politique a changé ».
À noter que la plupart des principaux animateurs du M-23 sont, aujourd’hui, regrette le journal, au pouvoir.