Aliou Cissé: «Pourquoi je n’ai pas convoqué Kara et Diafra…»

Pour Madagascar-Sénégal, le 9 septembre, pour les qualifications de la Can-2019, Aliou Cissé a décidé de se passer de Kara Mbodj et Diafra Sakho, notamment. En conférence de presse, ce vendredi, le sélectionneur national, repris par Sud Fm, a justifié ses choix : « Une équipe ne peut pas restée figée. On a joué une Coupe du monde et on a tiré les enseignements, nous partons pour une nouvelle aventure. La convocation dans une équipe nationale est basée sur des exigences de compétitivité et de résultats. » Cissé d’ajouter : « Si un garçon comme Kara n’est pas là, c’est parce que tout simplement il n’est pas compétitif et d’autres sont là pour pallier son absence.Quid de Diafra Sakho, qui aurait tourné le dos à la sélection ? « Le cas Diafra, je n’ai pas eu vent de sa retraite internationale et le président de la fédération Augustin Senghor non plus, n’est pas au courant de ça, signale le technicien. Pour moi, Diafra Sakho est sélectionnable. Tant qu’il est compétitif en club, les portes de l’équipe nationale lui sont ouvertes. » Au sujet d’éventuelles frictions avec l’attaquant rennais, qui n’a pas caché sa déception d’avoir peu joué au Mondial, le coach des Lions jure : « Diafra Sakho est un garçon que j’apprécie beaucoup. Cela fait deux ans qu’il n’était pas venu en équipe nationale. Je suis allé le chercher parce que je croyais en lui et je continue à croire en lui. »

La Rédaction