Affaire Petro Tim : Frank Timis engage ce lundi une procédure judiciaire

Dakarmidi – Comme annoncé dans une interview parue dans la presse la semaine dernière, le président de Timis corporation, dépose ce lundi sa plainte contre 21 personnes dont des membres de l’opposition et de la société civile. Frank Timis qui s’est dit être diffamé dans l’affaire des contrats pétroliers, ne veut pas rester les bras croisés. Loin de là, son ambition est de « punir » tout ceux qui le citent ou citent son entreprise dans une nébuleuse liée à l’attribution des licences d’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal.

Pour ce faire, il a désigné Me El Hadji Diouf pour déposer ce lundi-même la plainte et ainsi enclencher la procédure judiciaire que d’aucuns du côté de l’opposition même, s’ils s’opposent aux agissements de Frank Timis voient comme l’occasion d’éclairer la lanterne des sénégalais.  D’ailleurs, du côté  responsables de l’opposition cités dans la plainte, la sérénité reste le mot d’ordre. Certains avaient déclaré la semaine dernière attendre de pied ferme la plainte du boss Timis corporation.  Selon le journal l’As,  Karim Wade, Samuel Sarr et Pièrre Goudiaby Atépa, seront cités comme témoins.

Commis par l’homme d’affaires australo-roumain Franck Timis, Me El Hadji Diouf  dit réserver une surprise aux 21 personnes visées par l’action judiciaire pour laquelle Timis l’a enrôlé. « Le dossier est bouclé. Demain (ce lundi, NDLR), je vais déposer la plainte auprès du procureur de la République.

 La Rédaction