Affaire Khalifa Sall: Un an de difficultés, un an de souffrances mais la bataille continue et l’espoir perdure pour ses partisans

Dakarmidi – 7mars 2016, 7 mars 2018, voilà un an, soit 365 jours que le maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall est entre les mains de la justice, à la prison de « Reubeuss » pour détournement de derniers publics. Ses partisans ont marqué cette journée en se rassemblant mercredi 07 mars à la mairie de Dakar. Une occasion pour réitérer un soutien sans faille pour le maire de Dakar qui attend le verdict de son procès qui sera rendu le 30 mars prochain.

Entre craintes et espoirs, les sympathisants du maire de Dakar sont tous unanimes sur la candidature de Khaifa pour les prochaines élections présidentielles de 2019 « Il sera candidat, en prison ou pas ».

L’ambiance était au rendez-vous comme les nombreux responsables politiques qui ont pris part à la manifestation commémorant l’An 1 de la détention de Khalifa Sall. Il s’agit de Bamba Fall (maire de la Médina), Barthélémy Dias (maire de Mermoz Sacré-Coeur), Mamadou Diop Decroix (Aj/Pads), Serigne Assane Mbacké, Cheikh Bamba Dieye (Fsd/bj), Issa Sall (Pur), Seynabou Wde (Bokk Gis-Gis); Babacar Gueye (Pds), Me Amadou Sall (Pds), Thierno Bocoum… Ces derniers ont tous marqué cet événement de par la force de leur plaidoirie. Ils ont répondu présent pour montrer leur soutien et engagement pour la Libération de Khalifa Sall.

À n’en croire les leaders qui se sont succédé au micro, il faut faire face au régime en place. Car, estime Me Amadou Sall: » Macky Sall n’est pas prêt à libérer Khalifa Sall, ils nous appartient de nous battre contre lui ». Des propos que le maire de la Médina approuve: » On n’acceptera pas que Khalifa Sall reste en prison après le 30 mars. Tout le monde sait que Khalifa Sall n’est pas en prison pour détournement, il n’a volé l’argent de personnes… », indique t-il.

 » c’est un procès politique, ils n’ont aucun motif de détention », un mot qui revient souvent durant les plaidoiries, autorités comme sympathisants. Dans cette lutte pour la défense de Khalifa Sall, ce sont d’ailleurs les femmes qui sont les plus combatives, que ce soit au procès, dans la rue, ou ce mercredi à la mairie de Dakar. Marie Sarr qui se surnomme la lionne de Grand Yoff, venue pour ce jour « spécial », attend avec espoir le verdict du procès. Pour le conseiller municipal Cheikh Gueye qui porte un boubou au slogan « un an de prison, un an de trop » : »Il est important de marquer cette date d’anniversaire, même si c’est triste. Trop s’est trop… »

Ancien ministre du Président Macky Sall redevenu opposant, Cheikh Bamba Dieye est lui venu défendre Khalifa Sall au nom « de la République ». «le procès de la république est une honte pour le sénégal. Nous croyons à la grandeur du Sénégal, à la grandeur de la justice. Il est inacceptable pour nous qu’un citoyen, quelle que soit sa condition, puisse être rudoyé, ses droits méprisés », affirme-t-il.

Le porte-parole de idrissa Seck et conseiller de la ville de dakar, Badara Seck n’y est pas aller de main morte, selon lui: » le President n’est pas honnête dans ses œuvres. S’il veut des voleurs, il n’a qu’a regardé dans son entourage … »soutient-il.

Babacar Geye, venue représenté le Pds est d’avis que « la stratégie de Macky Sall est très simple, il utilise la force de l’état pour nous monter les unes que les autres… Khalifa Sall n’est pas seul dans cette épreuve, nous allons nous battre pour lui et pour le peuple sénégalais… Mobilisons nous pour le 30 mars prochain … », lâche t-il. La rencontre a aussi été marquée par le porte parole du mouvement « Mouvement na dem » pour qui le Sénégal à un « gouvernement de bandit »

La libération de Khalifa Sall n’est plus une demande mais une obligation pour la pus part des hommes politiques partisans de Khalifa sall: » Nous voulons la libération du maire de Dakar.. un innocent n’a rien à faire en prison… »

À noter que le maire de Mermoz Sacré-coeur, Barthélémy Diaz a annoncé une marche le 31 mars prochain, lendemain du verdict de Khalifa Sall. Ce dernier jure que le député-maire de Dakar sera de la partie: »Si quelqu’un vous dit que khalifa Sall ne sortira pas de prison le 30 mars, dites lui qu’il raconte des contres-vérités. Khalifa Sall sera à nos cotés le 31 mars prochain ».

Wait and see!!!

La Rédaction