Affaire école de prostitution à Dalifort: Les mis en cause libérés

Une école d’un genre particulier qui a été démantelée, le 21 août dernier, par la Brigade des mœurs.
 
Mais, rapporte L’Observateur, les mis en cause (la proxénète D. Ndong, sa fille, son bodyguard…), qui ont été déférés au parquet, sont, désormais, tous libres. 
 
En effet, ils bénéficient, depuis hier, d’une liberté provisoire. C’était à l’issue de leur face à face avec le procureur de la République.