Affaire Coumba Kane : la Section de recherches de la gendarmerie a bouclé son enquête…

La Section de recherches de Colobane vient de boucler son enquête dans l’affaire du supposé kidnapping de Coumba Kane, qui a défrayé la chronique, il y a quelques semaines. Selon L’Observateur, les enquêteurs n’ont pu confirmer la thèse du rapt et vont transmettre le dossier au procureur.« Aucun indice concordant et élément de preuve pouvant créditer la thèse du kidnapping n’a été révélé », écrit, en effet, le journal. L’enquête, a, effet, révélé plusieurs inexactitudes dans les déclarations de Coumba Kane. Par exemple, son téléphone a toujours été géo-localisé à Touba, et non en campagne, contrairement aux déclarations de Coumba Kane qui a soutenu s’être réveillée en pleine brousse, quelque part à Linguère, après son rapt, avant de rallier Touba à bord d’une charrette. Le journal révèle, en tout cas, que le dossier a été transmis au parquet du Tribunal de grande instance de Pikine, qui appréciera la suite à donner à cette affaire.

Laisser un commentaire