Administration : Vers la suppression des fonds communs

Après la suppression du poste de Premier ministre, le chef de l’État prépare, dans le souci de réformer la haute administration qu’il veut mettre en mode fast-tract (voie accélérée), un grand chamboulement qui fera, selon Walf Quotidien, grincer des dents.

Macky Sall s’attaquera ainsi aux cloisonnements, c’est-à-dire « l’esprit de corps qui pollue l’administration ». Les fonds communs devraient également, indique le journal, être supprimés. Au motif que l’État ne paie jamais deux fois pour le même travail.

SENEWEB