Accaparement du foncier: Des populations de la banlieue dans la rue, ce dimanche

Le foncier défraie la chronique. Alors que le collectif des victimes de Gadaye mène la lutte pour retrouver ses terrains, d’autres collectifs vont les retrouver sur le terrain de la lutte pour la sauvegarde de leurs parcelles menacées.

Ainsi, pour faire face aux prédateurs fonciers, le regroupement des collectifs de la cité Chérif Abdoulaye Thiaw Laye de la VDN3, Xiisga, Mbatal Yendu, Dialouba, le site de MaïmounaBa «gaal gu todj», entend organiser une marche pacifique, dimanche prochain, à partir du Rond-point entre Malika et Tivaouane Peul. La marche qui est déjà autorisée sera encadrée par les forces de l’ordre.

Les habitants de cité Gadaye malmenés 

Il faut rappeler également que les 253 victimes de Gadaye (Guédiawaye) ne lâchent pas le morceau. Ils ont décidé de porter plainte contre la police. Cela, suite à la répression de leur manifestation le 21 juin dernier. Le collectif justifie la décision par l’état “critique” dans lequel se trouvent deux de leurs camarades blessés, et actuellement hospitalisés.