Abdoulaye Diop (Dsp) : « Les policiers se doivent d’être irréprochables »

Après quarante-quatre mois passés à la tête du commissariat urbain de Diourbel, le commissaire Bachirou Sarr, nouvellement affecté à Louga, est remplacé par Ousmane Diédhiou. La passation de témoin a eu lieu ce jeudi. Elle été l’occasion pour le commissaire divisionnaire Abdoulaye Diop, directeur de la sécurité publique (Dsp), de rappeler les fondements et principes qui régissent la police nationale.

« Nous nous devons d’établir des passerelles de communication avec les populations, suggère-t-il. Il y a ces principes de base qui régissent la profession. Les policiers sont des miroirs de la société et se doivent par conséquent d’être irréprochables à tous points de vue. Il faut agir avec tact vis-à-vis des citoyens et faire preuve d’humanité. »

Abdoulaye Diop poursuit : « Depuis quelques années, la police a inscrit ses actions dans une dynamique de police de proximité pour rapprocher la police de la population. Une police proactive au sein de la population et qui va au-devant des attentes des citoyens, être à leur écoute pour répondre pleinement à la demande de sécurité. »

Le directeur de la sécurité publique d’ajouter : « Les agents de police et leur chef sont en train de vulgariser progressivement une dynamique proactive qui consiste à anticiper sur les déviations de toutes sortes afin de prévenir les troubles avant qu’ils ne se produisent. C’est dans cette optique que s’inscrit la police de proximité. »