Abdou Mbow : « Le CRD a fait preuve de mauvaise foi… »

Pour le député Abdou Mbow, le président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, tous devrait se féliciter de la publication des rapports rendus publics par l’IGE.

Cela dénote, selon le parlementaire, la volonté du président de la République Macky Sall de faire de la transparence, son cheval de guerre dans le cadre de la gestion des affaires publiques. Et il appartient au président seul de donner suite aux recommandations de ces rapports.
Sur l’affaire de l’audit recommandé de l’Assemblée nationale et de la Fondation Servir le Sénégal par le coordinateur du Forum civil, Abdou Mbow de souligner : « la gestion de l’Assemblée nationale est transparente et il n’y pas de quoi à fouetter un chat. Et pour ce qui est de la Fondation Servir le Sénégal, je crois que rien ne sert de vouloir agiter un débat sur des personnes. »
Le porte-parole adjoint de l’APR n’a pas également manqué d’attaquer le Congrès de la renaissance démocratique qui disqualifie le chef de l’État comme médiateur dans la crise malienne. Pour le président de la commission des affaires étrangères, « tout le monde devrait intervenir ou se féliciter des pourparlers engagés par les chefs d’État de la CEDEAO pour une résolution définitive de la crise au Mali. Les membres du CRD ont fait preuve de mauvaise foi, mais cela ne surprend personne, car c’est une bande de copains prétentieux qui ont fini de montrer leurs limites à la face du monde ».
Entre autres questions abordées au cours de cet entretien, il y a celle de l’exclusion de Moustapha Cissé Lô de la coalition au pouvoir