270 éléments de la Gendarmerie Nationale dont 41 femmes en route vers la Mission des Nations Unies à la RDC

Dakarmidi  – Vendredi dernier, lors de la cérémonie de remise de drapeaux, le commandant de la gendarmerie territoriale a confié qu’ils viennent de terminer une formation de 4 mois.

Selon le journal « EnQuête » d’où nous tenons l’info, le général de brigade Thiaka Thiaw a ajouté que leurs principales tâches concerneront la protection des civils, la stabilisation et la restauration de l’autorité de l’Etat, la réforme du secteur de la sécurité et enfin la contribution pour l’instauration d’un Etat de droit et la défense des Droits de l’homme.

En plus ils peuvent, aussi, être appelés à former des policiers congolais au maintien de l’ordre, à la sécurisation de camps de déplacés, à l’escorte de convois humanitaires, à la défense de points sensibles et à la protection des cantonnements des personnels de la mission.

“Il faudra, en toute circonstance, dans l’exécution de toutes ces missions, vous conformer aux différents textes nationaux et internationaux qui régissent votre engagement dans ce théâtre extérieur. Que vos actions soient toujours respectueuses des Droits de l’homme et du mandat de la mission. Sur place, vous avez à relever le défi de confirmer la réputation de nos troupes. Il faut donc continuer à mériter la confiance de la communauté internationale, mais aussi le respect des populations et des autorités trouvées sur place’’, a demandé le général Thiaw aux missionnaires.

Toujours dans cette même veine, il a ajouté que le Haut-Commandement attend d’eux un comportement exemplaire, soucieux de préserver la dignité de l’image du Sénégal. Qu’il leur faut garder à l’esprit le sens de l’honneur, dans tous les actes qu’ils poseront au quotidien. Qu’ils aient à l’esprit les idéaux de la gendarmerie et les valeurs qu’ils ont reçues.

Ce contingent de Senfpu 1 et 2 sera dirigé par le chef d’escadron Abo Sow. Il capitalise une expérience de plus d’une vingtaine d’années au sein de la grande maréchaussée.