Magal et Covid-19 : L’équipe du Dr Cheikh Sokhna explique le « miracle »

Dakarmidi  – Le chaos tant redouté après le magal 2020 dans un contexte de Covid-19 n’a pas eu lieu. Le plus grand évènement de l’année de la communauté mouride s’est tenu le 06 octobre, comme d’habitude à Touba, sans qu’il y ait une propagation du virus. Au contraire, il a même été noté une baisse de la courbe après les deux semaines d’incubation.

Dans un rapport de 20 pages, Dr Cheikh Sokhna Directeur de Recherche à l’IRD et Chef d’équipe à l’IHU à Marseille a tenté, avec son équipe, d’expliquer les raisons du ‘’miracle’’. Le document en question, intitulé : « Le ‘’Miracle’’ Sanitaire du Magal ou Etude de l’impact du Magal de Touba 2020 dans l’évolution du Covid-19 au Sénégal» essaie de dégager des pistes pour expliquer ce qui s’est passé à Touba.
D’après Sokhna et Cie, 4 hypothèses peuvent être dégagées pour expliquer l’absence d’une propagation à partir du magal. La première renvoie, selon eux, à l’engagement communautaire, avec à la tête le khalife général Serigne Mountakha, le comité d’organisation ainsi que les experts mourides. La deuxième est relative au rôle de l’Etat avant et durant le magal.
La troisième est liée à « la typologie démographique et d’autres caractéristiques des populations locales, notamment celles ayant participé au Magal (jeunesse, faible mortalité, grand nombre de cas asymptomatiques, changement de comportement, dépistage limité…) ». La quatrième hypothèse, toujours sujet à polémique entre spécialités, voudrait que ça soit « l’éventualité d’une immunité collective ou croisée en cours dans le pays ».