18 Safar- mbecté mi – Sourire de Serigne Mountakha ( Par Papa Ibrahima Diassé)

Dakarmidi- Sur la ligne de départ au rythme du « Ndiguel »
Parés de nos « baye Lahat» amples assortis de « Mahtoum » coffre de nos « xassidas » et d’un voile couvrant, mystère d’un silence, Al Mountakha nous sourit

Nous voilà groupés dans ces cars
Sortant des hangars,
Pour rallier Touba en ce 18 Safar.

Sous ce voile, comblés, nos visages rayonnant de « mbecté », tous illuminés par la blancheur des dents sacrées de Serigne Mountakha.

Ce sourire lumineux qui éclaire les coeurs, excite les esprits et purifie la foi.
De beaucoup et par endroit.

Sourire rose qui embellit toute la terre décharge les âmes en repère
C’est un diamant brillant qui berce les ardeurs, aspire les nerfs et amoindrit les souffrances des masses

Ailleurs tout ce qui se dit tout bas
Se crie tout haut à Touba
Afin que le sourire majestueux s’accroche
De toutes ses forces sur chaque visage desséché par la souche asséchée

Ce sourire salvateur qui élève la foi par l’amour de Dieu et de son Prophète (saw)
Qui brise les obstacles de la vie et offre le paradis

Signe de la sagesse et du bonheur éternel, ce n’est pas qu’un sourire
C’est surtout un voile qui couvre l’honneur et la dignité
C’est un état d’esprit, une connexion parfaite avec le Seigneur, le monde autrement, le mystère lourdement

Pelouse fertile des plus belles toiles
Enveloppe de la douceur qui préserve de la haine

Moyen évident de célébrer ici le départ de Ahmadou en exil, Cheikh aux grades conférés
Par le Seigneur, les univers étoilés

Serigne Mountakha a compris qu’il fallait placé ce sourire sur chaque face

Et drainer autour des fidèles, le « Mbecté »,
Pureté dans la clarté et l’assiduité

D’un sourire qui hèle les Anges et les réconforte dans la reconnaissance de la soumission à Allah.

C’est le sourire de la prosternation, de l’abstinence et de la fidélité

Le sabre qui hache l’intolérance le mépris et la colère, il évacue les maux du cœur et les mots de la haine, il embarque la gaieté ardente et la joie de vivre, loin de tout farniente

Une vertus cardinale, un pilier de Firdaous!

Allah inéluctablement est témoin de ce sourire
Son prophète( PSL) l’atteste parfaitement
En ce jour mémorable de 18 Safar
Nous sourions à la gloire de Bamba !

Bon Magal à tous !

Papa Ibrahima Diassé