10 ANS FERME REQUIS POUR VIOL SUIVI DE GROSSESSE SUR MINEURE DE MOINS DE 13 ANS : Un ancien sapeur accusé d’avoir violé et engrossé une mineure de 13 ans qui souffre de troubles psychiques

Dakarmidi- Pauvre F. Camara. Agée de moins 13 ans, elle traine une grossesse de plus de 9 semaines suite à un viol qu’elle aurait subi de la part de l’ancien sapeur-pompier, Pape Demba Sow. Accusé de viol suivi de grossesse, ce prévenu encourt 10 ans de prison ferme, si le juge de la barre des flagrants délits de Dakar suit le procureur dans ses réquisitions. Il sera fixé sur son sort le 15 avril prochain. 

Des nuits sombres, c’est ce qu’est en train de vivre l’ancien sapeur pompier de 49 ans, Pape Demba Sow. Accusé d’avoir violé la gamine de moins de 13 ans, F. Camara, ce célibataire et père de 3 enfants encourt 10 ans de prison ferme, devant le juge de la barre de flagrants délits de Dakar où il a été trainé, hier, pour viol et pédophilie. Sur les faits, le 4 mars 2019, la dame Aïssata Coulibaly a déposé une plainte contre Pape Demba Sow. Selon elle, après avoir remarqué que sa fille tombait souvent malade, elle l’a conduite à hôpital. Sur place, la blouse blanche lui a confié qu’elle était en état de grossesse de 9 semaines et 5 jours. Pressée de questions, la fille a révélé que Pape Demba Sow est l’auteur de sa grossesse. Selon toujours les déclarations de la mineure, le prévenu aurait eu avec elle à maintes reprises des rapports sexuels. Souffrant de troubles psychiques, F. Camara a au passage décrit la configuration de la chambre de son bourreau. Une description qui correspond parfaitement à ce que les agents ont trouvé dans la chambre de Pape Demba Sow, quand ils s’y sont rendu pour perquisitionner.

Pape Demba Sow nie catégoriquement et parle de cabale

Malgré tout, l’inculpé a catégoriquement nié les faits qui lui sont reprochés. Face au juge, il a confié qu’il ne connaissait ni d’Adam, ni d’Ève la plaignante. Il soutient que tout ceci est une cabale montée contre sa personne par la tante et le père de la présumée victime. «J’ai eu un différend avec la tante de la fillette qui se trouve être ma colocataire. Elle m’a proposé les services de son mari qui est marabout. Mais, j’ai décliné son offre parce que je ne crois pas aux charlatans. Frustrée, elle a proféré des insultes à mon encontre. De plus lui et son grand-frère m’ont menacé de gâcher ma vie après que j’ai déposé plainte contre eux», s’est-t-il défendu.
Des dénégations qui n’ont pas convaincu le substitut du procureur. De l’avis du parquetier, la culpabilité du prévenu ne souffre d’aucun doute. Soulignant que les faits sont d’une gravité incontestable car la victime est une mineure âgée de moins de 13 ans, il a requis 10 ans de prison ferme à l’encontre de Pape Demba Sow. La défense, qui est contre ce réquisitoire, a affirmé qu’il n’y a pas l’ombre d’un délit qu’on puisse reprocher à son client. «La matérialité des faits est quelque chose d’important. Que prouve la description de la chambre faite par la fille ? Comment a-t-elle fait pour connaître la disposition de la chambre ? La liberté de mon client est sacrée. On ne peut pas se baser sur la description d’une chambre pour dire qu’il est coupable de viol et le condamner à 10 ans ferme de prison. La fille ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. On ne peut pas attendre d’elle un discours valable», plaide la robe noire, qui a demandé la relaxe pure et simple. L’affaire est mise en délibéré pour le 15 avril prochain.

Fatou D. DIONE  ( Jotaay.net )