Y EN A MARRE se réveille : Le mouvement exige du gouvernement la suspension de l’adoption de la loi sur le parrainage

Dakarmidi – En plus de saluer la demande de dialogue de certains membres de la société civile, Y EN A MARRE dénonce le manque de communication claire, auprès des Sénégalais, sur les changements souhaités sur le code électoral à quelques mois de l’élection présidentielle. Il partage le souci de reduire le nombre important des partis politiques. Fadel Barro et Cie étaient en conférence de presse hier pour s’exprimer sur plusieurs points d’actualités.

Ils souhaitent que les règles, concernant le voeu de l’Etat de réduire le nombre de candidats aux élections, soit partagé et approuvé par tous.
Le mouvement Y EN MARRE veut également que les partis œuvrent d’abord, pour les préoccupations prioritaires des Sénégalais.

« Dans ce combat citoyen et non uniquement politique, comme tentent à le faire croire les partis politiques, dans son rôle de sentinelle de la démocratie, Y EN A MARRE veillera au respect du processus consensuel de toutes les parties prenantes, pour l’adoption d’une loi, en faveur de la rationalisation du paysage politique sénégalais », a confié à la presse Thiat.

« En cas de non-respect », confie les camarades de Simon, « le Mouvement prendra les mesures nécessaires pour mettre en œuvre des actions, afin de représenter et défendre les intérêts des Sénégalais ».

« Il n’y a pas de destins forclos, il n’y a que des responsabilités désertées ».