Cissé Kane Ndao: « Abdoulaye Sylla est l’homme à tout faire de Maréme Faye Sall, son argentier attitré et coach actuel de son fils qui fait son entrée dans le monde des affaires » (extrait)

« Retenons d’abord que Dubaï Port World avait été classé parmi le patrimoine de Karim Wade, accusé d’avoir acheté la licence auprès de la société mère. Il a fallu que Dubai intervienne personnellement pour que  la société soit retirée du patrimoine de Karim Wade.

Dès l’activation de la CREI donc, disais-je, le premier acte posé par l’acteur principal  du deal historique, Abdoulaye Sylla, l’homme à tout faire de Maréme Faye Sall, son argentier attitré  et coach actuel de son fils qui fait son entrée dans le monde des affaires sera de faire nommer illégalement son copain procureur adjoint de la CREI, par les soins de Macky Sall.

Au moment de la mise sous administration provisoire des sociétés dont on avait accusé Karim et Bibo Bourgi d’être les propriétaires, Abdoulaye Sylla sera royalement servi, parce qu’il recevra la société jugée la plus liquide de ce patrimoine sur lequel l’Etat avait mis la main : AHS.

Comment cela été fait ? AHS a été placé sous administration provisoire et confié à la Société Blue Value International.  Cette société a été créée par l’épouse d’Abdoulaye Sylla qui en était la directrice, après avoir acheté la licence auprès de la société mère dont le siège est aux Iles Caïman!

Abdoulaye Sylla par on ne sait par quel subterfuge s’est substitué à son épouse pour exercer les fonctions de responsable de cette société sans en avoir les compétences, et surtout, sans aucune  autre compétence même : Abdoulaye Sylla pour ceux qui ne le savent pas, n’a pas ne serait-ce que le brevet, il a abandonné ses études en quatrième ; c’est un ancien vendeur de seringues reconverti en vendeur de véhicules d’occasion qu’un heureux coup du sort à placé sur la route de Maréme Faye Sall. Voilà celui qui a géré un des fleurons de notre secteur aéroportuaire durant tout ce temps !

Cette société présente toutes les caractéristiques de la mal gouvernance du régime de Macky Sall, et symbolise à elle seule la puissance de Maréme Faye Sall.

AHS n’a pas renouvelé son matériel d’exploitation depuis qu’elle est sous administration provisoire. Abdoulaye Sylla y a recruté une partie de sa famille.

Cheikh Ndiaye l’actuel directeur promu parce qu’il est rentré dans le deal en témoignant à charge contre Karim Wade y est avec sa deuxième femme qui gère l’agence d’intérim des travailleurs d’AHS tandis que son père gère la société de gardiennage, et Maréme  Faye Sall y place ses amis via la Fondation servir le Sénégal : ils sont recrutés directement comme contractuels et embauchés au bout du délai légal, tandis que les intérimaires qui passent contractuels sont libérés, pour la majorité d’entre eux, au bout du délai légal et d’ailleurs, rappelons que l’Inspecteur régional du travail de Dakar avait été limogé de son poste par le ministre Mansour SY pour avoir osé infirmer une décision de licenciement d’agents contractuels qui protestaient contre leur licenciement illégal par Abdoulaye Sylla. C’est vous dire combien donc l’homme est puissant et craint même des ministres qui violent les décisions de droit pour le satisfaire !

Voila comment une décision illégale prise par Macky Sall, la nomination du procureur adjoint, sera le début de la mise sur orbite un homme de confiance de Maréme Faye Sall, en le plaçant à la tête d’une société dont il usurpera le poste par l’intermédiaire d’une société créée par sa femme.

Aujourd’hui, Abdoulaye SYLLA a évacué sa famille aux Etats Unis, et tous ses proches parents qui occupaient un pose de responsabilité à AHS ont démissionné du jour au lendemain.S’ils veulent fuir la reddition des comptes c’est peine perdue! Nous déposerons incessamment une lettre de dénonciation à l’OFNAC contre AHS. »

## Pour rappel, ces propos remontent à l’époque où Mr Ndao n’avait pas encore décidé d’accompagner la politique d’émergence du Chef de l’Etat. ##