Top 5 meilleurs joueurs africains 2018 : Jeune afrique rend justice à Koulibaly

Dakarmidi-Mohamed Salah occupe logiquement la première place du classement Jeune Afrique des cinq meilleurs joueurs africains de l’année, devant le duo sénégalais composé de Sadio Mané et Kalidou Koulibaly.

Établir ce classement n’a pas posé de problème particulier pour les trois premières places. La tâche est devenue plus compliquée pour les deux suivantes. Nous avons choisi le brillant gaucher marocain Hakim Ziyech et le méconnu Comorien El Fardou Ben Mohamed, qui brille avec l’Étoile Rouge Belgrade, un prestigieux club européen.
D’autres auraient pu figurer dans ce top 5 en fonction des titres remportés ou de leurs performances individuelles. Comme le Malien Moussa Marega, très efficace avec le FC Porto, moins avec sa sélection, ou le Togolais Djene Dakonam (Getafe/Espagne), un des meilleurs défenseurs latéraux de la Liga espagnole ; l’attaquant ivoirien Nicolas Pépé (Lille/France), le buteur tanzanien Mbwana Samatta (KRC Genk/Belgique) ;  les Marocains Mahmoud Benhaloub, meilleur réalisateur de la Coupe de la CAF avec le Raja Casablanca (12 buts), et Ayoub El Kaabi (China Hebei Fortune/Chine), révélé lors du CHAN ; le Sénégalais Mbaye Diagne, qui affole les compteurs du championnat de Turquie avec Kasimpasa, ou encore l’Algérien Baghdad Bounedjah, buteur obsessionnel d’Al Sadd (Qatar) et dont les performances avec la sélection sont de plus en plus convaincantes (6 buts en 2018). Mais il fallait bien faire un choix…
1. Mohamed Salah (Égypte/Liverpool)
C’est vrai, Mohamed Salah (26 ans) n’a remporté aucun titre collectif en 2018, que ce soit avec les Reds de Liverpool ou avec l’Égypte. Il a tout de même atteint la finale de la Ligue des champions face au Real Madrid (1-3), qu’il a dû quitter précocement après une vilaine faute de Sergio Ramos. Une blessure qui ne lui a pas permis de participer à la Coupe du monde à son meilleur niveau.
Mais l’Égyptien, qui a aidé son pays à se qualifier pour la CAN 2019 en inscrivant quatre buts lors des trois derniers matches des éliminatoires, a surtout flambé avec son club. Il a ainsi terminé meilleur buteur du championnat d’Angleterre en 2017-2018 (32 buts), établissant au passage un record. Son but face à Naples (1-0) a permis a Liverpool de se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1. Le Pharaon, apprécié pour sa discrétion et son humilité, est devenu l’homme le plus populaire de son pays, où il s’engage régulièrement pour des actions humanitaires. Il a par ailleurs terminé sixième du classement du Ballon d’Or 2018.
2. Sadio Mané (Sénégal/Liverpool)
Avec Mohamed Salah, l’attaquant sénégalais contribue largement aux bons résultats de Liverpool. Depuis son arrivée chez les Reds, en 2016, Sadio Mané, 26 ans, devient à chaque saison un peu plus important. En 2017-2018, il a ainsi marqué 20 buts avec son club (10 en championnat et 10 en Ligue des Champions), effectuant régulièrement des prestations de très haut niveau.
Vingt-deuxième du Ballon d’Or 2018, Sadio Mané a en revanche moins brillé avec sa sélection. Il a certes inscrit un but lors de la Coupe du monde, face au Japon (2-2), et aidé les Lions de la Teranga à se qualifier pour la CAN 2019, mais ses performances avec le Sénégal restent moins décisives qu’avec Liverpool.
3. Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples)
Diego Maradona avait parlé de lui en le qualifiant de « meilleur défenseur de Série A », un compliment qui prend tout son poids dans un pays comme l’Italie, où bien défendre est considéré comme un art. Le joueur, formé à Metz, semble avoir pris une dimension supplémentaire cette saison avec Naples, un des meilleurs clubs européens. En plus d’être un excellent défenseur, Kalidou Koulibaly, 27 ans, est capable d’apporter offensivement.
Il est évidemment devenu l’un des cadres de la sélection nationale, et est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde. L’été dernier, Chelsea s’était intéressé à lui. C’est aujourd’hui Manchester United qui envisage de le faire venir en Premier League anglaise… pour plus de 100 millions d’euros !
4. Hakim Ziyech (Maroc/Ajax Amsterdam)
Le talentueux milieu de terrain offensif marocain, né aux Pays-Bas, n’a certes remporté aucun titre collectif en 2018. Mais il a accumulé les distinctions individuelles, dont celles de meilleur joueur du championnat des Pays-Bas en 2017-2018 et de Soulier d’Or 2018.
Plus passeur que buteur, même s’il reste adroit dans le dernier geste, Hakim Ziyech, 26 ans, qui dispute la Ligue des Champions avec l’Ajax Amsterdam, est convoité par plusieurs grands clubs européens. Il a également contribué à la qualification du Maroc pour la phase finale de la CAN 2019. Il a marqué à cinq reprises avec les Lions de l’Atlas en 2018.
5. El Fardou Ben Mohamed (Comores/Étoile Rouge Belgrade)
Le choix de classer l’attaquant comorien dans le Top 5 africain 2018 peut surprendre et fera certainement réagir. Mais Ben Mohamed, 29 ans, champion de Serbie avec l’Étoile Rouge et bien parti pour rééditer cette performance, a aussi largement contribué à aider son club à retrouver la phase de groupes de la Ligue des champions.
Ses statistiques avec la formation serbe en 2018 sont parlantes. Elles le sont également avec sa sélection, qui ne cesse de progresser. Si les Comores sont encore en lice pour une qualification à la CAN 2019, elles le doivent à leur attaquant, auteur de quatre buts lors des trois derniers matches éliminatoires face au Cameroun (1-1), au Maroc (2-2, avec un doublé) et au Malawi (2-1).
Jeune Afrique

sport221