Pepe, Kamano et Motibha : les 3 pépites de Ligue 1

Nicolas Pepe, François Kamano et Lebo Mothiba sont les trois pépites africaines de la Ligue 1 cette saison, en plus de Wahbi Khazri, déjà bien connu du public français. Âgés respectivement de 23 ans, 22 ans et 22 ans, les trois attaquants ont réalisé un énorme début de championnat et squattent le haut du classement des meilleurs buteurs du championnat.

Lebo Mothiba est la révélation de ce début d’année. Après les 6 derniers mois convaincant à Lille, qui l’avait rappelé de prêt à la suite de ses débuts canons à Valenciennes en Ligue 2, l’attaquant sudafricain a été sacrifié dans le Nord afin de satisfaire aux demandes de la DNCG. Résultat, le buteur de 22 ans a atterri à Strasbourg et s’éclate dans l’écurie de Thierry Laurey. Malgré une place de titulaire pas forcément acquise (1061 minutes de temps de jeu, 11 titularisations en 17 matchs), l’Alsacien a inscrit 8 buts et délivré 2 passes décisives. De quoi l’installer à la 7ème place du classement des buteurs et déjà validé, aux yeux du public exigeant du Stade de la Meinau, son transfert cet hiver.

Son ancien coéquipier à Lille, Nicolas Pépé, brille lui aussi en Ligue 1. L’Ivoirien de 23 ans fait beaucoup parler de lui depuis le début de la saison et c’est plutôt logique. Rapide, décisif, technique et précis devant le but, l’ailier, passé par le SCO d’Angers, a déjà attiré les plus grands clubs européens : Arsenal, Manchester City, le FC Barcelone. En France, ses qualités ne laissent pas insensibles l’Olympique Lyonnais, qui a tenté le tout pour le tout pour l’accueillir cet été. Les Gones représentent pourtant le meilleur centre de formation / post-formation de France puisque de grands joueurs sont passés du côté de la région Rhône Alpes : Benzema, Fekir, Fred, Lisandro Lopez, Juninho, Hugo Lloris, comme le démontre Bwin dans une étude sur les équipes habituées à développer des jeunes talents. Au final, le pari de Nicolas Pépé a été réussi puisqu’il régale les supporters du Stade Pierre Mauroy à chacune des rencontres. Recruté pour 10 millions d’euros en 2017, l’Ivoirien a déjà triplé sa valeur en 1 saison et demi à Lille. Cette année, il a déjà inscrit 10 buts et délivré 7 passes décisives en 16 matchs de championnat et porte, presque à lui tout seul, l’animation offensive lilloise. Il forme un trio de folie avec Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba mais reste le dynamiteur attitré de l’attaque.

Enfin, François Kamano montre enfin toutes ses qualités au haut-niveau. Après avoir débuté tambour battant sa carrière dans l’Hexagone à Bastia, l’ailier de 22 ans, né à Conakry en Guinée, compte déjà 11 buts et 2 passes décisives en 26 matchs de championnat. L’ailier est intenable sur son côté et pourrait très vite décrocher une prolongation de contrat au Matmut Atlantique, son jardin. Mais Bordeaux doit rester méfiant puisqu’un départ l’été prochain du puissant attaquant risque d’être fatale dans les lignes girondines. Nul doute que les 3 africains vont se tirer la bourre tout au long de la saison pour remporter, à terme, le trophée Marc Vivien Foé, récompensant le meilleur africain de L1.