Il a joué la balle aux pieds nus, ne va pas dans les clubs et n’a pas de consoles: le joueur recherché par Zidane

Dakarmidi – Sadio Mané est un joueur qui s’est ressaisi au poignet. Il joue aujourd’hui pour Liverpool et est recherché par Zinedine Zidane pour renforcer le Real Madrid, mais les Sénégalais sont bien conscients de ce qu’est la pauvreté.

Il a grandi à Sédhiou, où il a eu une enfance pauvre mais heureuse. L’attaquant a déjà déclaré dans plusieurs interviews qu’il jouait pieds nus dans un terrain où les poteaux étaient fabriqués avec des pierres. La façon dont le ballon l’a amené sur le Dakar et la famille a commencé en se tordant le nez. « Mes parents n’ont pas compris pourquoi ils aimaient jouer au football », a-t-il déclaré. De là, il a déménagé à Metz, en France, puis à Salzbourg, en Autriche. Southampton a rapidement attiré l’attention et c’est en Angleterre qu’il s’est rendu pour la première fois en discothèque, ses compagnons célébrant un titre. « Je ne suis jamais allé seul, cela ne m’est jamais passé par la tête. Si je ne donne pas tout, je dois être un bon footballeur, je ne le ferai jamais », a-t-il déclaré dans une interview à El País.

Mané ne va pas dans les discothèques ni ne joue à la PlayStation. « Je n’ai jamais aimé, je n’ai jamais joué, je pense que c’est quelque chose qui te prive beaucoup de temps et je ne veux pas perdre le mien pour rien. » 

Le footballeur n’oublie pas ses origines et a promis un jour de rendre une partie de ce que le football lui avait donné. Il a construit une école dans sa ville natale et en 2018, il a donné 200 000 euros pour construire un centre éducatif à Bambali. L’idée est d’aider à étudier et à faire les premiers pas dans