Football-L1 (J33) : De nouveaux incidents sont intervenus lors de la mi-temps du match Bastia et Lyon

Dakarmidi – Alors que le coup d’envoi de la rencontre a été retardé de plus de cinquante minutes, de nouveaux incidents sont intervenus lors de la mi-temps de l’affiche de dimanche entre Bastia et Lyon (33eme journée de Ligue 1).

Pendant que les Gones étaient en train de rentrer aux vestiaires sur le score de 0-0, le gardien portugais Anthony Lopes s’est accroché avec un « fan » corse qui a fait son apparition sur la pelouse, ce qui a déclenché de nouveaux accrochages violents entre joueurs, supporters et… stadiers.

Le match a logiquement été interrompu après cet énième dérapage et le Sporting risque de le payer très, très cher dans la course au maintien. Un dirigeant bastiais est aussi impliqué dans les débordements.

Sous les insultes, le président lyonnais Jean-Michel Aulas – qui avait convaincu ses protégés de débuter la partie – a essayé de partir discrètement en voiture pour éviter de nouveaux problèmes, mais sans succès. Idem pour ses joueurs d’après sportOrange.

La police voulait évacuer les Rhodaniens avant les spectateurs, mais le timing était trop juste et les partenaires de Maxime Gonalons ont été confinés dans leur vestiaire. La police a dû intervenir avec des lacrymogènes pour évacuer les abords de l’enceinte corse.

La Rédaction