Différend entre les ouvriers de l’arène nationale et leur employeur : Le ministre Matar Ba tranche en faveur des chinois

Dakarmidi – Le torchon continue de brûler entre les ouvriers du chantier de l’arène nationale et leur employeur asiatiques. Les chinois ne pouvant plus travailler avec certains des ouvriers, ont simplement décidé de mettre fin à leurs contrats. Ce geste n’a pas été apprécié par les autres ouvriers, qui n’ont pas manqué de manifester leur désaccord. « L’As » nous informe que le ministre des Sports, Matar Bâ, a tranché en faveur des chinois quand il s’est agi d’arbitrer ce cas.

Le patron du sport Sénégalais a rappelé qu’avant le démarrage du chantier, son ministère avait demandé aux chinois que 70% des ouvriers du chantier soit constitué de jeunes de Pikine. Ce que l’employeur avait accepté. Mais au bout de quelques temps, le courant ne marchait plus entre les chinois et certains des ouvriers. La séparation d’avec certains est à l’origine du climat électrique qui prévaut au sein du chantier de l’arène nationale.

Mais quoi qu’il en soit, Matar Bâ affirme que les chinois n’arrêteront pas le travail. « Les gens ne peuvent pas stopper le travail de l’État », tonne-t-il, avant de promettre que les deux parties seront invitées à discuter autour d’une table, pour trouver un terrain d’entente.

La Rédaction