Ballon d’or 2018–Aliou Goloko, journaliste sportif: « Pourquoi j’ai mis Sadio Mané à la 5e place »

Dakarmidi – Aliou Goloko est le journaliste sénégalais qui a classé Sadio Mané à la 5e place de son vote du Ballon d’Or 2018. Trois journalistes africains ont voté pour l’international sénégalais qui a obtenu 3 points. Interrogé par wiwsport.com, Aliou GOLOKO revient sur son vote et explique ce qui a manqué à l’attaquant sénégalais. L’expert média de la CAF s’est aussi prononcé sur l’organisation de la can 2019.

Vous avez voté pour Sadio Mané à la 5e place de votre classement. Pourquoi ?

J’ai classé Sadio Mané à la 5e place parce que je suis journaliste sénégalais et Sadio Mane était le seul joueur sénégalais sur la liste. Il fallait donc que je vote pour lui. Mais je pense que sur un classement annuel, j’ai 6 ou 7 joueurs qui sont meilleurs que Sadio Mané. Parce que si vous voyez le classement final, il y a des finalistes de la coupe du monde, le vainqueur de la ligue des champions et de l’Europa league et d’autres joueurs qui ont fait mieux que Sadio Mané. Mon vote a suscité une polémique mais j’ai voté avec ma conscience.
Ne pensez-vous pas que son manque de réussite en équipe nationale lui a été défavorable dans ce classement?
Je crois profondément que Sadio Mané est un joueur de classe mondiale. Seulement le ballon d’or est une évaluation d’une saison pleine avec des critères. Sadio Mané a fait une excellente saison avec Liverpool, surtout avec ce but marqué en finale. Mais il n’a pas brillé lors de la coupe du monde avec le Sénégal qui est éliminé au premier tour. C’est un bilan donc mitigé.
Est-ce que les joueurs africains ont des chances pour ce ballon d’or ?
Ils n’ont pas vraiment de chances. Ce n’est pas demain qu’on aura un Georges Weah (Ballon d’or en 1995). Il y a des critères qui les intéresse : visibilité et rayonnement. Et malheureusement, les médias n’aident pas en cela. Parce qu’on regarde les matches européens qui mettent en avant les stars européennes. Et ce n’est pas tous les pays africains qui votent. Et la Can n’est pas si médiatisée ! Beaucoup à l’étranger ne la suivent pas pour connaitre les performances des joueurs africains dans leurs sélections nationales.
Parlons de la Can 2019, quel est le candidat apte à organiser actuellement ?
Il faut savoir qu’organiser une Coupe d’Afrique des Nations avec sa formule 24 équipes n’est pas facile. Compte tenu de la situation, le Maroc, l’Afrique du Sud, l’Ethiopie, le Nigeria et l’Egypte sont de bons candidats. La question que je me pose est, vu le délai qui reste, est ce qu’ils sont prêts ? Et la Caf n’a pas le droit de se rater cette fois ci. Il faut que nous soyons capables d’organiser ce qui est la vitrine de notre continent africain. Si on rate l’organisation, ce serait porter préjudice au football africain. Il faut remplir tous les critères : logistique, infrastructures, qualité de jeu et surtout la sécurité (il insiste).

wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom