Vallée du fleuve Sénégal: L’agriculture perd 25,5% de ses financements, Matam et Bakel seules bénéficiaires des prêts pour le matériel agricole

Dakarmidi – Il y’a une baisse considérable des fonds mobilisés pour la campagne agricole de la saison sèche 2018 dans la vallée du fleuve du Sénégal. C’est la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) qui a fait la révélation dans sa conjoncture du premier trimestre.

En effet, la Dpee renseigne qu’à la fin du premier trimestre 2018, le financement cumulé effectué par la Cncas pour la campagne de saison sèche chaude 2018 s’est établi à 8,116 milliards de Fcfa dans la vallée, en baisse de 25,5% par rapport à la même période  de 2017.

Les agents de la Dpee expliquent cela par « une situation qui est principalement attribuable au retrait du financement des intrants (-22,6%), à 8,067 milliards de Fcfa, en phase avec le repli des demandes retenues (946 contre 1203 en 2017) ». Poursuivant, ils révèlent que « les prêts accordées pour le matériel n’ont concerné que Matam et Bakel pour 48 millions de Fcfa contre 465 millions de Fcfa en 2017, soit un repli de 89,6M%.

En conséquence, les superficies retenues en 2018 sont chiffrées à 23.557 hectares, baissant de 22,5% comparativement à 2017. « S’agissant des mises en valeur, une contraction des prévisions est notée pour la saison chaude contre un affermissement des attentes de la saison sèche froide », ajoute le document parvenu au journal les échos.

Cependant, la campagne rizicole s’est bien comportée avec une progression des réalisations en 2018, comparativement à celle de 2018.

La rédaction