Gendarmerie : le Général de division Cheikh Sène déroule sa feuille de route à la tete du Haut commandement et à la direction de la justice militaire

Le nouveau Haut commandement de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, le général de division Cheikh Sène a dit, jeudi à Dakar, sa volonté de faire des efforts sur la « prévention et l’anticipation », afin de produire une « sécurité qui ne compromette pas la liberté ».
« Je veux faire des efforts sur la prévention et l’anticipation tout en veillant à préserver en permanence la capacité de la gendarmerie à assurer le continuum que requiert la réponse des autorités politiques face aux crises » a indiqué le général Cheikh Sène.

Le nouveau Haut commandant de la gendarmerie nationale s’exprimait ainsi à la cérémonie de son installation comme successeur du général Meïssa Niang.

« La gendarmerie a toujours été et restera une force humaine, son action résulte de la combinaison d’équipements adaptés et de ressources humaines compétentes », a-t-il fait remarquer.

Ajoutant qu’ »elle (gendarmerie) doit demeurer la force la plus efficace pour maintenir la tranquillité du pays et assurer une surveillance sur tout le territoire national ».
« Plus que par le passé, il s’agira d’éviter la violence même légitime en imposant, la non-légalité au cœur de notre action », a souligné le directeur de la justice militaire.
« C’est le moyen le plus efficace pour produire une sécurité qui ne compromette pas la liberté » a fait valoir le général de division Cheikh Sène, laissant entendre que « la gendarmerie doit jouer un rôle de premier plan dans la protection des infrastructures et des ressources clés ».
« Seuls des personnels qualifiés et bien équipés peuvent, pendant des circonstances difficiles, faire face à la situation et répondre aux attentes des autorités et des populations », a-t-il souligné.
« La gendarmerie nationale joue et va jouer davantage un rôle central dans l’appareil de défense et de sécurité de notre pays » a, pour sa part, clamé le ministre des Forces armées, Augustin Tine.
Selon qui, la maréchaussée « est bien la force du continuum par excellence, continuum par son aptitude à accomplir des missions relevant de tout le spectre de crise, continuum spatial et temporel dans sa capacités à être présente (…) ».
La nomination du général de Division Cheikh Sène, s’inscrit dans la continuité d’un parcours professionnel exemplaire de prés de quarante ans a indiqué le ministre.

Qui témoigne que le nouveau chef de la gendarmerie « est un brillant officier, dévoué et loyal qui a passé ses plus belles années au service de la Nation caractérisées par une alternance entre les postes personnels (…) ».