Bignona: Cité dans une affaire de coupe illicite et abusive de bois, le maire d’Oulampane placé sous mandat de dépôt

Dakarmidi – Lansana Sané, le maire d’Oulampane (département de Bignona), par ailleurs troisième secrétaire élu du Haut conseil des collectivités territoriales, séjourne depuis le lundi 12=8 juin 2018à la prison à Ziguinchor.

Le responsable politique de l’Alliance pour  la République (Apr) à Bignona a été cité il y’a deux semaines dans une affaire de coupe illicite et abusive de bois. Il s’agit de près d’une dizaine de grands caïcédrats dans la forêt de Tankoron localité dans la commune de Sindian.

Selon l’obs, la nouvelle est tombée comme un coup de massue sur la tête des populations de cette municipalité. « Le maire Lansana Sané a été arrêté pour défiance à l’autorité et refus de parapher le procès verbal dressé par les autorités des Eaux et Forest de Bignona après son audition », renseignent des sources proches.

Une coupe abusive de bois qui avait provoqué lire des populations de Tankoron, qui avaient qualifié cette affaire de carnage écologique. Le maire de Sindian, Yankhoba Sagna, vu la gravité des faits, s’est saisi de l’affaire pour déposer une pliante contre le maire d’Oulampane.

Ce dernier dans un premier temps avait nié les faits  qui lui sont reprochés par la population de Tankoron et le maire de Sindian. « Cette affaire est politique. Il n’y a jamais eu de coupe de bois illicite à Tankoron . C’est au contraire un problème de carrière qui nous oppose. Moi je ne rentre pas dans ces détails. Je n’ai jamais mis mes pieds dans cette commune de Sindian » a laissé entendre Lansana Sané, avant son interpellation.

La rédaction