À 03 km du Palais de la République, il y a pénurie d’eau, famine et misère. Le PSE est-il vraiment en marche?

Dakarmidi – Le Sénégal des populations en difficultés se rapproche davantage du palais de la République. Certaines statistiques indiquent que dangereusement la misère des masses atteint des propensions inquiétantes à tel enseigne qu’il est urgent de tirer la sonnette d’alarme. Dans les quartiers du plateau jusqu’à Gibraltar, en passant par la Médina, non loin du Palais présidentiel, la pénurie d’eau, s’est installée, révélant d’autres graves problèmes, la faim et la misère.

Cette pénurie d’eau a aussi pris le dessus sur les Parcelles Assainies, Grand Yoff, Niary Tally, Grand Dakar, Dieuppeul, Derklé, Fass, Gueule Tapée, Colobane, pour ne citer que ceux-là. Le régime de Macky Sall a du mal à camoufler tout cela, et ce, à quelques encablures de la présidentielle de 2019. Le PSE a absorbé plus de 7000 milliards de francs Cfa, Illa Touba, le TER, le PUDC, la réfection du Building administratif, le CICAD, la cité administrative, le prolongement de la VDN ont eux aussi globalisé un peu plus de 2000 milliards de francs CFA, rajouté à tout cela, les 15.000 millards de francs CFA de budget mis à la disposition de l’Etat sur les 06 ans, et le Sénégal demeure toujours dans le lot des 25 pays les plus pauvres au monde. Et pourtant le Sénégal est un des rares pays à être traversé par des fleuves, avec une mer généreuse dont l’eau pourrait être dessalinisée. Mais hélas, par manque de volonté politique, nos gouvernants observent d’un œil presque impuissant les populations vivre dans un calvaire sans précédent.

L’heure est grave, à quelques jours du rassemblement important de l’opposition qui réclame sans délai le retour de Karim Wade au Sénégal et la libération de Khalifa Ababacar Sall. À suivre …

La rédaction