MASSALIKOUL DJINANE, SUJET INCONTOURNABLE

Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS ne semblent en avoir que pour massalikoul djinane, la grande mosquée qui sera inaugurée le même jour à Dakar, à l’initiative de la communauté mouride, l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.

« Après 7 ans de travaux et près de 25 milliards d’investissements, massalikoul djinane sera inaugurée aujourd’hui », au cours d’une cérémonie qui sera présidée par le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké, écrit Le Témoin quotidien.

A cette occasion, « des milliers de fidèles sont attendus à la grande prière du vendredi’’, indique le journal, selon lequel l’ancien président Abdoulaye Wade, qui se veut un fervent talibé mouride, sera présent à cette inauguration.
Me Wade « va sans doute rencontrer sur les lieux son successeur Macky Sall. Se donneront-ils l’accolade ou s’ignoreront ils…+présidentiellement+ pour ne pas dire royalement ? », se demande le journal.
Tribune également signale ce point et affiche : « L’heure de la possible réconciliation ». « Si cet évènement parvient à réconcilier les présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall, ce sera un pas de plus vers la consolidation du dialogue politique en cours », souligne ce journal.
A l’occasion de cette cérémonie d’inauguration de cet édifice comptant 78 portes et 250 fenêtres, « l’épicentre du mouridisme s’est déplacé à Dakar », note pour sa part le quotidien Enquête. Le journal Le Quoitidien confirme, avec sa manchette : « Dakar, Keur Serigne Touba ».
« Un jour historique », titre le quotidien L’As. Il ajoute que l’inauguration de massalikoul jinan « a pris les allures du grand magal de Touba », vu le nombre de fidèles convergeant vers la capitale sénégalaise pour assister à la cérémonie.
« Bamba Day à Dakar ! », renchérit le journal dans ses pages intérieures, en référence aux journées consacrées au fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba par les adeptes de la confrérie en Amérique du Nord.
« Massalikoul djinane, qui sera inaugurée ce vendredi, est une mosquée qui rend fiers les fidèles musulmans et étire davantage la grandeur du mouridisme », souligne Le Quotidien.
« Debout au cœur de Dakar, la grande mosquée massalikoul djinane est un véritable bijou architectural. Un édifice islamique aux concepts esthétiques qui renvoient au décor intérieur d’Al-Masjid Al-Nabawi, la mosquée du Prophète Mohammad (PSL), à Médine, en Arabie Saoudite », relève L’Observateur.
Le journal Walfquotidien également semble tout aussi émerveillé. « Construite sur une superficie de 6 ha, écrit-il, la toute nouvelle mosquée massalikoul jinan demeure parmi les édifices religieux les plus resplendissants ».
Vox populi, de son côté, donne les chiffres de la « 4e merveille de Serigne Touba », parlant de « 5 ha, 10.000 m2 d’espace couvert, 30.000 places, 5 minarets dont le plus haut culmine à 75 m, 1 dôme, des fondations de 20 m de profondeur ».
Selon Vox Populi, « 7 ans de travaux » ont été nécessaires pour la construction de cette mosquée qui a mobilisé « 850 ouvriers » pour « 20 milliards investis ».
« Elle est le complément de la quadrature du cercle après la mosquée de Diourbel, la mosquée de Touba et la mosquée de Darou Mousty », selon le journal.