LA POLITIQUE DICTE SA LOI DANS LES QUOTIDIENS

Les confidences politiques du chef de l’Etat aux députés de la majorité qu’il rencontrait ce week-end font le menu de plusieurs quotidiens parvenus lundi à l’APS, qui s’intéressent de même à la présidentielle guinéenne.
Le président Sall ‘’a reçu samedi dernier, au palais [de la République], les députés de la majorité. Les discussions ont porté sur plusieurs points’’, dont le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale, rapporte L’Observateur.
‘’Sur ce point, le chef de l’Etat a évoqué le départ de son ‘ami et frère’ Moustapha Cissé Lô de l’Assemblée nationale et confie perdre des amis au cours des changements ou remaniements’’, écrit le journal.
‘’Abdou Mbow a été promu premier vice-président de l’Assemblée nationale pour ‘renforcer la jeunesse’, et Moustapha Cissé Lô ‘reste un ami et un frère’. Tels sont, entre autres, les propos de Macky Sall, qui recevait samedi les députés de la majorité’’, rapporte le journal Le Quotidien.
L’As évoque une ‘’rencontre mouvementée, marquée par la ‘rébellion’ avortée du député-maire de Vélingara (sud)’’ et ‘’le cas Moustapha Cissé Lô, qui serait rentré à nouveau dans les bonnes grâces du chef de l’Etat’’.
‘’Face à ses députés, les élus de la coalition BBY, Macky Sall a tressé des lauriers à l’équipe d’Aymérou Gningue. Le patron de l’APR, pour ne fâcher personne, a même rappelé que Cissé Lô, défenestré, reste tout de même son ami et frère’’, commente le quotidien Kritik’.
‘’Mais, ajoute ce journal, le chef de l’Etat a omis de renvoyer l’honorable Dembeurou [Sow] paître ses vaches à Ranérou’’, une allusion faite à ce député originaire du Ferlo (nord), qui a appelé à des représailles contre les opposants à un éventuel troisième mandat de Macky Sall.
Pour Kritik’, une réaction du président suffisait ‘’pour fermer cette parenthèse sabrée de notre vie politique. Mais en zappant la question, on peut bien croire que [le président de la République] fait la sourde oreille, ou, piqué par l’élan partisan, il a omis de séparer la bonne graine de l’ivraie’’.
‘’Je n’aime pas les remaniements….parce que je perds des amis… Cissé Lô est mon ami’’, a commenté le chef de l’Etat, selon Tribune.
Les quotidiens évoquent également d’autres sujets.
Abdou Mbow, tout nouveau premier vice-président de l’Assemblée nationale, ‘’dit ses vérités’’ dans un entretien accordé à Vox Populi. Le député assure que le chef de l’Etat ‘’est droit dans ses bottes et travaille à faire émerger’’ le Sénégal. Il ajoute que la question d’un troisième mandat pour Macky Sall ‘’est une diversion qui n’intéresse que ceux qui l’agitent’’.
‘’Troisième mandat à tout prix’’, écrit EnQuête, concernant les élections présidentielles en Guinée et en Côte d’Ivoire dont les présidents, Alpha Condé et Alassane Ouattara, comptent rempiler à la tête de leur pays.
‘’En Côte d’Ivoire, la crise et les violences prennent une tournure ethnique’’, en attendant la présidentielle prévue le 31 octobre, pendant que l’élection en Guinée s’est déroulée dimanche ‘’malgré quelques heurts et irrégularités’’, souligne EnQuête.
‘’Les observateurs redoutent l’impasse dans les jours à venir’’ en Guinée, même si Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo ‘’ont salué le bon déroulement’’ du vote, ajoute le même journal.
‘’Qui portera le coup fatal ?’’ à l’autre, s’interroge WalfQuotidien en parlant du président guinéen sortant et de son principal adversaire.
Un opposant pouvant en cacher un autre, WalfQuotidien évoque l’ancien maire de Dakar, qui passait pour être l’un des adversaires les plus sérieux de Macky Sall, avant ses ennuis judiciaires. ‘’Khalifa, le retour à la marche forcée’’, écrit le même journal.
‘’Présent à l’inauguration du complexe sportif Patrick Sémédo, samedi dernier, le maire révoqué de Dakar n’a pas pris la parole. Toutefois, Khalifa Sall a été l’invité le plus en vue, aussi bien dans le discours de son successeur à la mairie de Dakar, qui n’a pas tari d’éloges à son égard, que du maire de Mermoz Sacré-Cœur, un de ses proches collaborateurs et lieutenants dans la coalition Taxawu Ndakaru’’.
Sud Quotidien estime que le tourisme local est en ‘’mal de… promotion’’.
Mesmin Koulet-Vickot, nouveau représentant du Fonds monétaire international à Dakar, juge, selon des propos relayés par Le Soleil, que les objectifs de croissance du Sénégal sont ‘’ambitieux, mais pas irréalistes’’.