Pendant le ramadan, le prophète était plus généreux que les vents envoyés

Dakarmidi – Ramadan est une occasion unique pour se rapprocher d’Allah – exalté soit-Il-, augmenter sa foi, purifier son cœur et se faire pardonner ses péchés. Ramadan c’est aussi un mois de fraternité et de solidarité.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) était le plus généreux des hommes et le moment où il était le plus généreux est durant le ramadan lorsque Jibril le rencontrait et Jibril venait à lui chaque nuit de ramadan afin de lui enseigner le Coran. Ainsi lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) rencontrait Jibril il était plus généreux que les vents envoyés.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3220 et Mouslim dans son Sahih n°2308)

Il est à rappeler que l’intention est toute simple car il suffit de se résoudre et d’avoir la ferme volonté de jeûner après avoir appris que le lendemain est le premier jour du Ramadan.

Ibn Taymiya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « Toute personne qui connait que le lendemain est le premier jour du Ramadan et a la volonté de le jeûner en a nourri l’intention. Qu’elle ait proclamé celle-ci ou pas. C’est ainsi que l’ensemble des musulmans traduisent leur intention de jeûner. » Extrait de Madjmou al-fatawa(25/215)

Le ramadan est également une véritable source spirituelle où le musulman recherche à se rapprocher d’Allah en purifiant son âme et ses mauvais penchants.

Allah sobhanah dit:
(Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. -Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !
Sourate AL-BAQARA / LA VACHE verset 185

Parmi aussi les actes d’adoration légiférés en ce mois béni, le fait d’entreprendre la prière nocturne (de Qiyâm, appelée aussi Tarâwîh) durant ce mois, car c’est une œuvre constante des vertueux.

D’après Saib Ibn Yazid, Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée) a ordonné à Ubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) et à Tamim Dari (qu’Allah l’agrée) de diriger les gens en prière en faisant 11 unités de prière. Le lecteur lisait des centaines de versets au point où nous nous appuyons sur des bâtons à cause de la longueur de la position debout. Nous ne terminions qu’à l’approche de l’aube.
(Rapporté par l’imam Malik dans son Mouwata n°245)