Rencontre G7/Gouvernement : « Il n’y a aucune réponse concrète »

« Sur la demande de l’autorité étatique, le G7 (Saemss, Sels, Siens, Cusems, Sels/A, Uden et Sneelas/Fc) a rencontré le gouvernement du Sénégal, conduit par le ministre du Pse Cheikh Kanté, à travers le suivi du monitoring. À l’évaluation, il faut le reconnaître, nous sommes restés sur notre faim lorsque nous avons écouté la partie gouvernementale exposer sur les réalisations par rapport à un protocole d’accord qui a été signé le 30 avril 2018. Nous considérons qu’il y a des points encore très importants qui subsistent. À titre illustratif, il y a la question du système de rémunération des agents de l’État pour laquelle il n’y a pas de réponse concrète de la part du gouvernement. Idem sur la question du corps des administrateurs scolaires et du concours des passerelles qui devait s’organiser annuellement », rapporte le porte-parole du G7, Saourou Sène, à sa sortie de la salle où se tenait la rencontre, ce samedi 25 janvier, dans le quotidien Kritik.

Et de poursuivre : « La note positive de la rencontre concernant la fonction publique, sans doute, c’est que, malgré l’attente par rapport à la dématérialisation complète, c’est la caravane au niveau national. Les scanners qu’on va installer au niveau des IA et des IF pour dépasser les lenteurs administratives. Mais encore, une fois de plus, il faut qu’on se le tienne pour dit, l’ensemble des points contenus dans ce protocole ne devrait souffrir d’aucune difficulté de matérialisation pour la bonne et simple raison que c’est un protocole réaliste et par conséquent réalisable. Toutefois, le G7, à la suite de cette rencontre, va se retrouver en réunion de commission scientifique pour dresser le procès-verbal de cette rencontre. Il promet de tenir une réunion de plénière avec les secrétaires généraux et c’est à partir du partage de ce procès-verbal, qu’on enverra certainement au niveau de l’ensemble de nos bases, que nous verrons quelle est la conduite à tenir ».