Plus de 300 millions dépensés en quelques heures pour des festivités à Ndioum (Podor) : Mr Ousmane Faye égratigne le DG du Coud et saisit l’Ofnac d’une plainte contre lui

Dakarmidi – Lors d’un point de presse pour faire l’évaluation de leur tournée nationale, Ousmane Faye et ses camarades n’ont pas manqué de se prononcer sur l’actualité marquée, ce week-end, par les manifestations culturelles organisées à Ndioum, par Cheikh Oumar Hann, où, pas moins plus de 300 millions ont été dépensés. Selon le leader de Manko Wattu Sénégal, « avec les fortes sommes d’argent dépensées par le directeur du Coud, nous demandons au chef de l’Etat de lever le coude sur le rapport de Nafy Ngom Keita qui a déjà épinglé Cheikh Oumar Hann. Mieux encore, nous allons déposer une plainte dès la semaine prochaine a l’Ofnac pour que le directeur  du Coud s’explique sur la provenance de ces centaines de millions gaspillés à Ndioum, en seulement quelques heures », menace Ousmane Faye.

Après les étapes de Mbacké, Thiès, Louga, St-Louis, Richard Toll, Dagana, et ce week-end, dans la zone centre du pays, notamment Fatick, Kaolack, Kaffrine et Koungheul, Ousmane Faye a fait, lors d’un point de presse, un bilan pour la première phase de sa tournée nationale. Après avoir remercié ses militants pour  l’accueil chaleureux et les importants résultats obtenus lors des  dernières législatives, plaçant sa coalition à la 15ème position, sur les 47 listes en compétitions au niveau national, le leader de la coalition Manko Wattu Sénégal rappelle l’urgence de se mobiliser pour préparer les prochaines échéances qui se profilent déjà à l’horizon. Mais, avant d’entamer la deuxième partie de sa tournée, il a affiché toute sa désolation, quand il constate que le directeur du Coud court toujours, alors qu’il était épinglé pour détournement et mauvaise gestion.

« M. Hann a dépensé pas moins  pus de 300 millions, c’est comme s’il les avait jetés par la fenêtre, dans une zone aride et qui manque presque de tout, et où pratiquement les populations éprouvent d’énormes difficultés pour subvenir à leurs besoins », fait-il noter. Et pourtant, confie Ousmane Faye « cette zone reste, malgré cet état de fait, un électorat sût et fidèle à Macky Sall et son parti. Ils ont toujours fait confiance au chef de l’Etat, comme en témoignent les résultats des élections qui avoisinent 85 à 90 % ».

Mieux, poursuit-il, « comment peut-on se permettre de dépenser autant d’argent pour des festivités, au moment où, les étudiants restent confrontés à d’énormes difficultés  ? Personne ne peut comprendre pourquoi le DG du Coud court toujours sans être inquiété par la justice après que le rapport de l’Ofnac l’a déjà épinglé pour détournement et mauvaise gestion ? C’est donc l’occasion de demander au chef de l’Etat de lever le coude sur ce dossier pour permettre à la justice de poursuivre le directeur du Coud. D’ailleurs, avec les étudiants de la coalition Manko Wattu Sénégal, nous allons porter le combat, car, nous n’allons pas laisser passer cette forfaiture grave aux effets dangereux pour notre université ».

Dans la foulée, le leader de MWS dira: « je vais déposer une autre plainte à l’Ofnac chez Seynabou Ndiaye Diakhaté pour que Cheikh Oumar Hann soit poursuivi devant les tribunaux pour répondre de sa gestion et des détournements dont il fait l’objet dans le rapport de Mme Nafi Ngom Keita qui l’a lourdement épinglé. Il faut qu’il nous dise où a-t-il bien pu tirer cette forte d’argent, allant jusqu’à payer plus d’une centaine de millions à Youssou Ndour qui ne fait pas gratuitement ses prestations. En tout cas, si le rapport qui a épinglé le Directeur du Coud reste en l’état, c’est-à-dire, ne connaît pas une suite judiciaire, nous allons nous faire entendre pour que justice soit faite. Nous n’arrivons pas à digérer cette insulte faite aux populations de Ndioum, et de Podor en général », durcit Ousmane Faye.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.