«BARÇA WALLA BARSAKH» : VOICI LE CRI DE CŒUR DE BOUBACAR CAMARA (JENGU)

«BARÇA WALLA BARSAKH» : VOICI LE CRI DE CŒUR DE BOUBACAR CAMARA (JENGU):

« En 2006, rendant hommage aux jeunes qui périssent en mer en refusant l’humiliation du chômage chronique au Sénégal, je relatais dans un poème l’histoire d’une mère de famille, YAAYI BAAYAM DIOUF qui venait de perdre son fils qui tentait l’aventure de la traversée de l’océan pour atteindre les côtes européennes. Quatorze ans après, les tentatives de fuir la misère sans lendemain ne se comptent plus.

Des morts, toujours des morts. Sans emploi pour les jeunes, point de salut pour la Nation ! »

Boubacar CAMARA