ADD pour SMS en 2019’’ à Lisbonne (Portugal) – La restauration du Ministère des sénégalais de l’Extérieur et un contrôle accru des réseaux sociaux au Sénégal : les principales doléances réitérées

Dakarmidi – Après la Belgique et la France où ils étaient en mission de prospection et d’implantation des cellules pour assurer une victoire du Président Macky Sall en 2019, derrière le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, les amis de ‘’ADD pour SMS en 2019’’’ étaient, ce week-end, au Portugal en activités clôturées par un grand rassemblement ce lundi 8 Octobre à (l’hôtel Princesa Lisboa) de Lisbonne. Sous la conduite de la coordonnatrice Mme Maty Sall, et devant la forte délégation envoyée par le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, ils ont exprimé deux principales doléances à l’Etat du Sénégal, à savoir la restauration du Ministère en charge des sénégalais de l’Extérieur pour une meilleure prise en charge de leurs préoccupations, mais aussi que l’Etat veille à l’anarchie dans laquelle baigne le paysage internet au Sénégal, particulièrement des réseaux sociaux qui constituent actuellement, dans ce pays, un grand danger et même une menace à la paix sociale, si ceux-ci ne sont pas soumis à un contrôle plus rigoureux comme partout ailleurs dans le monde.

Mme Mame Maty Sall a donc réussi le défi de la mobilisation, à Lisbonne, où des amis d’ADD pour SMS en 2019’’ étaient venus en masse participer aux activités de leur mouvement. Comme ailleurs en Europe, c’est encore Abdoulaye Daouda Diallo qui, en raison de son statut d’homme travailleur et sérieux, toujours au service de la nation et du chef de l’Etat Macky Sall, en raison aussi des qualités qui le caractérisent, a été le leader qui aura attiré, dans la structure, les membres qui n’ont même jamais fait de la politique. « Derrière cet homme-là qui se trouve être le Ministre des Infrastructures, nous sommes prêts à relever le défi de la participation à l’élection présidentielle pour octroyer au Président Macky Sall une victoire éclatante dès le premier tour en 2019. Les importants succès pour le parrainage ici au Portugal et partout en Europe peuvent le témoigner », se félicite la coordonnatrice locale du mouvement à Lisbonne.

Mais durant leur rassemblement, ils n’ont pas manqué de rappeler à l’Etat de restaurer, dans un délai réduit, le Ministère des Sénégalais de l’Extérieur. « Nous ne nous voyons pas trop dans le Ministère des Affaires Etrangères actuellement. Nous voulons que les nombreuses préoccupations des sénégalais de la diaspora soient totalement prises en compte et dans la meilleure des manières. Donc, seul le retour de ce Ministère pourrait faciliter ce désir que nous sénégalais de la diaspora partageons. Par ailleurs, nous prions le Président Sall d’accorder davantage de crédit au FAISE pour une plus grande promotion économique de ses compatriotes », indique Mme Maty Seck. Qui est encore revenu sur l’autre point essentiel de leur activité : « C’est aussi l’occasion pour le mouvement ‘’ADD pour SMS en 2019’’ d’interpeller l’Etat du Sénégal pour qu’il veille scrupuleusement aux réseaux sociaux et à leurs utilisateurs.

Il exhorte ainsi les autorités compétentes à mieux encadrer la liberté de parole qui est, somme toute, un droit fondamental, mais, estime la coordonnatrice Mame Maty Sall, « un bon encadrement de celle-ci évitera au peuple sénégalais l’anarchie dans laquelle baigne le paysage internet particulièrement des réseaux sociaux qui, s’ils ne sont pas soumis à un contrôle accru, comme se fait partout ailleurs dans le monde, risquent de nous mener dans une situation chaotique. Le mouvement interpelle aussi le Président sur la pratique malsaine d’une certaine presse qui, sous le diktat des patrons, fait dans la désinformation à outrance dans le seul but de décrédibiliser le régime en place. La Coordonnatrice a fini par lancer un appel à tous les acteurs de la presse et des réseaux sociaux à plus de sérénité et de responsabilité pour un maintien en l’état de la paix sociale.

Lisbonne ce lundi 8 Octobre 2018.