Les enjeux des élections présidentielles aux USA et en France (Par Ibrahima Sène)

Dakarmidi –Pour le monde, tout peut changer. Trump est contre les engagements militaires des USA à l’étranger, et singulièrement contre toute défiance militaire contre la Russie et la Chine. Clinton est sur une ligne plus interventionniste qu’OBAMA, et met en première ligne le  » défiance militaire à la Russie et à la Chine ». D’où la théorie de « guerre nucléaire limitée » élaborée par les tenants du complexe militaro industriel et financier des USA. Leur choix stratégique que la Russie et la Chine ont bien compris, c’est que ces  » bellicistes » ne voient que dans une « guerre mondiale » la sortie de la crise économique, financière et sociale à la quelle ils sont confrontés.

Ils sont confrontés par un « exccès d’offre de marchandises et de main d’oeuvre » qui plombe leur objectif de maximisation de leur taux de profit. D’où la panne de croissance et la crise du chômage accentuée par la mobilité de la main d’oeuvre. Il n’ y a qu’une guerre mondiale pour détruire au maximum les forces productives et la main d’oeuvre pour créer une pénurie leur permettant de redémarrer la maximisation de leur taux de profits. Trump et Marine Lepen en France, se refusent de résoudre cette crise par une guerre mondiale, mais par une « guerre civile » dans leurs propres pays en ciblant la  » mobilité de la main d’oeuvre » ( les migrants, le droit de sol) et  » l’ establishement » constitué de la collision entre « affaire, politique et médias ».

Ce qui va se passer donc, aux USA et en France aura donc un impact décisif sur le monde. Ce n’est pas pour rien que Georges Soros, le bras financier des « révolutions de couleurs » et d’OSSIWA en Afrique, parraine le mouvement  » Black lives matter » pour assoeir sur des bases raciales, et non sur des bases de lutte contre l’immigration, la guerre civile qui s’annonce aux USA. Ce faisant, il vise à affaiblir Sanders qui, en cas de guerre civile, devrait pouvoir mobiliser, sous le drapeau du socialisme » les couches populaires et les couches moyennes, sans considération de races, qui sont les victimes de la crise politique, économique et sociale qui tire les USA vers le bas. Le monde est à un tournant capital.

Ibrahima Sène