Secteur de la Santé: ’’Nouvelle dynamique’’ annoncée pour la mise en oeuvre d’accords signés avec les syndicats du secteur

Dakarmidi – Le gouvernement a annoncé avoir convenu avec les syndicats du secteur de la santé d’une feuille de route dont l’ambition est d’impulser ’’une nouvelle dynamique’’ à la mise en œuvre de protocoles signés avec les centrales concernées relativement aux revendications des travailleurs de ce secteur.

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, « a proposé à l’issue de discussions très ouvertes et très larges, une feuille de route pour donner une nouvelle dynamique à la mise en œuvre des protocoles signés, c’est ainsi que quelques points essentiels ont été consignés’’ sur lesquels les deux parties se sont accordées, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Il s’entretenait avec des journalistes, lundi, à la fin d’une réunion entre le gouvernement, le Premier ministre en tête, et des représentants des syndicats du secteur de la santé.

Le gouvernement, par le biais de cette rencontre, visait à « marquer encore une fois, sa disponibilité à maintenir le dialogue avec les forces sociales (…), mais également réunir un peu les conditions pour améliorer le confort du personnel de santé mais également des populations », a expliqué M. Guèye.

Selon le porte-parole du gouvernement, les mesures issues de cette réunion s’inscrivent dans le cadre d’une démarche à deux temps, des questions devant être réglées « immédiatement », pendant que d’autres feront l’objet de débats à nouveau « dans quinze jours ».

« Concernant le régime de retraite, nous avons été d’accord de tout remettre dans le cadre général de la réforme des retraites (…)’’, a-t-il indiqué, précisant qu’une loi déjà adoptée va intégrer le régime indemnitaire qui sera étendu aux fonctionnaires et aux non cadres enregistrés au sein de l’IPRES, l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal.

S’agissant des questions relatives au statut de la fonction du personnel de la santé, le Premier ministre « a demandé au ministre de la Santé de présider des réunions de concertation avec un échéancier précis de quinze jours à partir du 28 février », a annoncé Seydou Guèye.

Sur la question portant sur l’habitat social, il a assuré que à partir de fin mars, les zones d’aménagement de Richard-Toll et Ourossogui, au nord du Sénégal, seront livrées, affirmant que « les questions de prise de possession sont en train d’être réglées pour les autres zones ».

« Et de la même manière que le président de la République avait pris la décision de doter le ministère de l’Urbanisme de 3,5 milliards à la fin du mois de mars, les besoins en habitat social des personnels de santé seront pris en compte dans le cadre de ce dispositif qui a été arrêté pour les enseignants », a-t-il ajouté.

A l’en croire, le chef de l’Etat « a pris le décision de venir également en appui aux coopératives d’habitat de la santé en leur octroyant des dotations foncières au niveau de Gaga Kholpa (Diamniadio) et du Lac Rose », dans la région de Dakar.

Au sujet des prêts équipements, le porte-parole du gouvernement a affirmé qu’une rencontre avait été retenue avec le ministre du Budget pour « les rendre effectifs sous quinze jours ».

Il a signalé qu’en ce qui concerne l’indemnité de spécialisation, le projet correspondant « sera soumis à l’examen du prochain Conseil des ministres ».

« La même décision de célérité a été prise concernant les heures supplémentaires », ce qui fait qu’à la fin du mois de mars, « la totalité des heures supplémentaires, c’est-à-dire les deux derniers trimestres de retard et les 550 millions’’ de FCFA que l’Etat reste devoir aux travailleurs à ce titre, « devront être payés à la fin du mois de mars », a poursuivi M. Guèye.

Le porte-parole du gouvernement a en outre rapporté que le Premier ministre avait mis en place « une commission tripartite pour faire des propositions sous quinze jours, portant sur la revalorisation comme première étape du traitement des médecins ».

Source APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom