Suite au vote de l’ONU concernant la décision de Trump sur Jérusalem, les USA appliquent des coupures budgétaires

Dakarmidi – Alors que le président américain Trump a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’entité sioniste, contre l’avis de la communauté internationale, l’émissaire américaine, Nikki Haley, a annoncé une réduction de 285 millions de dollars du budget consacré à l’organisation des Nations Unies, qui perçoivent cet acte comme une sorte de chantage.

Ces coupes concernent les dépenses de voyages et de consultants, mais surtout la machine administrative de l’ONU. Ces réductions budgétaires ne toucheront pas seulement les emplois administratifs à Genève. En effet, le Conseil des droits de l’homme et le service du maintien de la paix devraient souffrir de cette baisse financière.
Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations Unies, a signifié sa colère devant le vote sans appel des autres membres, concernant la décision du président Trump.
En effet, l’Assemblée générale a approuvé une résolution condamnant la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël par 128 voix pour, 9 contre et 35 abstentions.

Outre l’annonce budgétaire américaine, elle a martelé avec force : « Nous n’accepterons plus qu’on tire profit de la générosité du peuple américain. […] Vous pouvez être certains que nous allons continuer à chercher des manières d’accroître l’efficience de l’ONU tout en protégeant nos intérêts. » Pour Haley, ce vote, qui fut précédé par un vote similaire (14 contre 1) au Conseil de sécurité, est « une insulte que l’Amérique n’oubliera pas ». 
Ce vote des Nations Unies démontre d’un côté que la suprématie des Etats-Unis sur les autres pays est fortement affaiblie mais que malheureusement, le gouvernement Trump est prêt à toutes les vengeances pour apporter son soutien à l’entité sioniste.