La CPI « rejette » les sanctions annoncées par les Etats-Unis à son encontre

La Cour pénale internationale (CPI) a rejeté jeudi la décision du président américain Donald Trump d’autoriser des sanctions économiques contre des responsables de la Cour pour dissuader la juridiction de poursuivre des militaires américains pour leur implication dans le conflit en Afghanistan.

« Le Président (de la CPI) O-Gon Kwon rejette les mesures prises contre la CPI », a indiqué la Cour dans un communiqué, ajoutant que ces mesures « entravent notre effort commun pour combattre l’impunité et garantir la mise en oeuvre de l’obligation de rendre compte d’atrocités de masse »