Ziguinchor estampille en lettre d’or le nom d’Idrissa Seydi

Dakarmidi – La discrétion, la patience, l’endurance et l’intelligence, voici les quelques traits de caractères qui ont marqué la vie de cet illustre natif du sud du Sénégal. Un homme d’une grande dignité qui aura tout donné à son pays, sans jamais rien attendre en retour de ce dernier. Idrissa Seydi a vécu dans presque incognito, même s’il faisait partie des hommes les plus influents, les plus illustres et les plus riches du Sénégal. Sa philosophie était autre que celle fixée aux dorures et autres jouissances temporelles des milliardaires connus et reconnus. Il avait une appréhension différente de la richesse.

Son humilité, au cœur de ses actions de tous les jours guidait ses pas. Il cernait la vie par les leviers du constat, de la compréhension et de l’acceptation.

Même s’il avait le sens des affaires et la structuration dans les idées, il avait adossé tout cela dans une autre logique, la finitude, ce voyage sans retour auquel il s’est toujours préparé.

Aujourd’hui Ziguinchor fièrement se remémore de son enfant, arraché à l’affection de Marième ,Tamaro, de Abdou et des siens, il y a une décennie. A travers l’avenue qui porte désormais son nom, toute la Casamance a voulu lui rendre l’hommage que méritent les grands hommes de cet univers. Lui qui aura servi avec allégresse les pauvres, les démunis, les orphelins, les sans abris, etc.

Mystère autour d’une vie riche, aux œuvres colossales, empreinte de bonté , un homme respecté dans tous les compartiments de la société dans laquelle il évoluait. Une vie qu’il aura passée aux côtés de la petite fille du Prophète Mouhamed (psl) qui aura été, elle aussi, enveloppée par la sagesse d’un époux irréprochable dans le combat de l’endurance, qu’il a livrée devant son Créateur. Ziguinchor a donc immortalisé une histoire, un homme, celui qui a voulu, même immensément riche, rester dans la masse. Son nom est désormais entré dans le panthéon des coeurs des sénégalais en général. La République le lui a si bien rendu, elle a aussi en souvenance qu’Idrissa Seydi lui a tout, tout donnée.
Qu’il repose en paix et soit rétribué à la hauteur de ses bienfaits.

La rédaction

PARTAGER
Article précédentLundi 07 janvier 2019
Article suivantLundi 07 janvier 2019