Saint-Louis : Une journée de sensibilisation à l’endroit des journalistes, mercredi

Dakarmidi- Le Conseil National de Régulation de l’audiovisuel (CNRA) organise, à partir de mercredi 28 novembre, une journée de sensibilisation et de partage à l’intention des médias, en direction des élections présidentielles du 24 février 2019, annonce un communiqué reçu à l’APS.

La rencontre qui, entre dans le cadre de l’agenda de cinq étapes démarré le 13 novembre dernier à Thiès, verra la participation des correspondants de presse des régions de Matam, Louga et Saint-Louis.

Le CNRA veut partager avec les partenaires sur la couverture d’une élection nationale, précise la même source. Le Régulateur met à contribution des experts pour sensibiliser aussi bien sur les aspects législatifs et réglementaires du processus électoral que sur les principes éthiques et déontologiques qui encadrent le travail des journalistes.

Au sortir des différents ateliers régionaux prévus avec la participation du maximum de médias nationaux, les journalistes et acteurs des supports d’information grand public devraient être assez outillés pour répondre aux attentes des Sénégalais sur les offres politiques, autant que sur les moyens de consolidation de la démocratie, ajoute le communiqué.

La culture de la Paix en période électorale occupera une bonne place dans les échanges, fait-on remarquer, du côté de l’équipe que dirige le Président Babacar Diagne.

Après l’étape du Nord, le CNRA et ses experts se rendront successivement à Ziguinchor, Kaolack et Tambacounda comme sites polarisant les régions Sud (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor) Centre (Kaolack, Diourbel, Fatick et Kaffrine) et Orientale (Tambacounda et Kédougou) pour une tournée nationale appelée à se poursuivre jusqu’au 22 décembre prochain.

Aussi, des acteurs organisés en réseau (la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal notamment) bénéficieront des mêmes échanges à la faveur d’un atelier dédié.

Le Régulateur de l’audiovisuel dont, les compétences sont élargies conséquemment, entend engager aux côtés des médias la période de pré-campagne qui, devrait s’ouvrir alors, avec des journalistes et techniciens de l’Information et de la Communication mieux armés, pour éviter les pièges et manipulations qui accompagnent généralement les joutes électorales.

 

Auteur: Aps – APS